Les vins et les châteaux du Bordelais attirent les investisseurs chinois

Le château du Grand Mouëys à Capian (Gironde) passe à son tour aux mains des Chinois. La propriété, qui dispose de 58 hectares de vignes d'appellation côtes-de-bordeaux, appartient à Jinshan Zhong. Cet homme d'affaires dirige le groupe Ningxia Hong. L'entreprise serait le plus important fabricant d'alcool de gouqi (un alcool de fruits très populaire en Chine) avec 300.000 points de vente dans l'Empire du milieu. Le nouveau propriétaire envisage d'exporter 90% de la production du Grand Mouëys vers son pays. Le reste serait pour l'Europe et plus particulièrement la France.

Le vin de Bordeaux séduit les hommes d'affaires chinois

L'achat de propriétés vinicoles par des entrepreneurs chinois est une tendance qui se fait de plus en plus précise. Plus d'une vingtaine de transactions de ce type ont déjà été finalisées.

Monsieur Jinshan Zhang a de grands projets pour son château girondin : planter une vingtaine d'hectares en plus et surtout développer un concept touristique autour du vin.

La bâtisse serait le point central avec tout le confort et les activités nécessaires (chambres d'hôtes, spa, restaurant, tennis et piscine).

Le patron asiatique du château du Grand Mouëys espère attirer 10.000 touristes chinois par an.

RESTEZ INFORMÉ !
Voir la dernière newsletter
Vous aimerez aussi

Publicité

Ajouter un commentaire

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr et pour tous les blogs.

6commentaires
Signaler un abus top malamuten le 19/02/2012 à 10h38 demain tous chinois chouette
Signaler un abus top xavion le 19/02/2012 à 10h35 les chinois devraient aller vers la Loire, et racheter tout Chinon.
Signaler un abus top next1 le 19/02/2012 à 07h42 On vend tout les bijoux de famille aux chinois et le bas de laine et sucé par qui?? par qui??? aller voir aux entrées des CAF et il faut écouter. On y parle des langues inconnues on y échange des papiers vrais ou faux la question ne se pose pas. Ceux qui entrent ont la mine grave. A la sortie le sourire d'une oreille à l'autre les messages fusent dans les 4 coins du monde par le biais des portables.Utilisant des idiomes locaux intraduisible pour le commun Français et même pas merci en français.
Signaler un abus top pierrescailloux le 18/02/2012 à 21h38 Si l'on pouvait leur filer la CGT et SUD en prime on serait content !!!!
Signaler un abus top roertanmieux le 18/02/2012 à 18h08 je me répète,
bientot notre pays sera vendu aux chinetoques
Signaler un abus top dominiqueh le 18/02/2012 à 16h09 bonjour
et allez on vend à tout va !!!!!
nos vins devraient être inscrits au patrimoine mondial
et ne devraient pas sortir de France!!!
quelle triste sort !!!!
Voir tous les commentaires
6