Les réponses de Maxime Chattam

Maxime Chattam le coeur de la terre

Maxime Chattam le coeur de la terre

SE NOURRIR :-         Dernier choc artistiqueMillais, lors d’une expo à Londres. Ca date un peu, mais je reste encore bluffé par son art. Son « Ophelia » est un de mes tableaux préférés.-         Acteur/actrice préféréAux Etats-Unis, j’aime beaucoup Tim Robbins. Il dégage quelque chose de captivant. Glenn Close aussi ! Pour la France, ce serait Jean Dujardin, notre « beau-gosse » national à la palette très large, je suis assez fan. Je dois aussi citer Eva Green dont le regard est assez fascinant. L’héroïne de « Les Arcanes du chaos » m’a été inspirée par Eva Green, c’est d’ailleurs la seule fois ou un de mes personnages était inspiré par un être existant. C’est assez curieux quand les choses s’imposent ainsi.
-         Personnage de fiction préféréSherlock Holmes !!! Bien qu’Hamlet a une place de choix dans mon cœur.-         Film préféréTellement ! Je dirais… un mélange de « Les vestiges du Jour » de James Ivory, « Seven » de David Fincher, et « Le Seigneur des anneaux » de Peter Jackson.-         Le livre que vous conseillez à nos auditeursOcean Mer de Alessandro Baricco !-         Le paysage, l’image que vous conseillez à nos auditeursUn petit tour dans l’Oregon, aux Etats-Unis. Un état aux paysages variés, désert de lave, forêts séculaires et immenses, désert, côtes océaniques déchiquetées, tout y est !-         Le morceau de musique a avoir écouté au moins une fois dans sa vie« The village » de James Newton Howard, musique de film dont le thème principal est joué par Hilary Hahn au violon, un bijou de sensualité, de mystère et de poésie.S’OUVRIR :-         Vous lisez la presse ? Laquelle ?« Le Parisien » au petit déjeuner, un tour d’horizon de l’actualité locale et internationale, parfait pour le romancier que je suis afin de mettre le cerveau en marche au réveil. Puis des revues spécialisées, par curiosité, « Sciences&vie », « National geographic »… etc.-         Un programme télé favori ?« Le grand journal » de Canal+, une émission qui brasse large, sur un ton joyeux agréable, dommage qu’ils ne traitent pas un peu plus de littérature, mais c’est hélas le secteur oublié des médias en général.-         Vous allez souvent au cinéma ?Non, car je suis un passionné et un intransigeant sur l’aspect technique et je trouve que les salles sont de plus en plus mal réglées. Et puis les bavardages, les téléphones qui sonnent pendant le film, ça m’agace. Alors j’ai une salle de ciné chez moi, pour que le puriste que je suis n’embête personne.-         Avez-vous un passe temps favori ?J’en ai beaucoup ! Si je ne devais qu’en citer un ce serait le football américain.-         Un animal fétiche ?Le dragon. J’aime la mythologie qui l’entoure, sa sagesse, son calme et en même temps la colère furieuse qu’il peut cracher. Mais pour être tout à fait honnête, le véritable animal fétiche, ce sont les miens (chiens : Ankh et Clochette, et chats : Salem et Shakespeare, puis poisson rouge : Sushi, tortue : Donatella, et les écureuils de mon jardin : Tic&Tac. !!!)-         Un objet Fétiche ?Mes montres ! Je suis un dingue de montres… La dernière en date, et un vrai coup de cœur : une œuvre de l’horloger Romain Jérome, la Titanic DNA, dont une partie est faite avec des morceaux de l’épave du célèbre paquebot. On aime ou on déteste le concept… personnellement j’adore.PARFUM D’ENFANCE :-         Une odeur qui vous rappelle instantanément votre enfance ?Celle de la nature après la pluie. Elle m’évoque les champs de maïs ou j’aimais me perdre en vacance, les forêts de Bretagnes, les promenades…-         Je dis enfance…Quelle image voyez-vous ?Un jardin dans lequel j’ai grandi, un grand sapin, les bergers allemands des voisins et moi qui fait de la lévitation au milieu ! C’était un rêve récurrent que je faisais à cet âge, un drôle de rêve en fait. Mais j’ai aussi le souvenir de la nostalgie des dimanches soir.-         Enfance…tumultueuse ? Douce ? Sans histoire ?Sans histoire en surface, mais agité de courants formidables en profondeurs.-         Le plat de votre enfance ?La rose des sables, ce biscuit fait de Corn-Flakes et de chocolat que ma mère me faisait souvent.-         Une enfance, télé ? livre ? stade ?Jeux. J’adorais jouer seul, j’ai toujours eu une imagination débordante, mes parents pouvaient m’emmener partout, je trouvais à m’occuper ; à table, une simple fourchette pouvait devenir un vaisseau spatial pour moi ! Un peu de télé, la lecture n’est venue que vers 12/13 ans. Jeune ado, j’adorais explorer. Les égouts de ma ville, les carrières abandonnées, l’île sauvage sur la Seine, les catacombes de Paris, souvent seul.-         C’était où l’enfance ?En région parisienne essentiellement. Pas mal de déménagements. Puis les voyages à partir de 11 ans, Noël dans la jungle thaïlandaise, l’été aux Etats-Unis, le printemps en Espagne, à Cordoue…-         Et…c’était chouette ?C’était super chouette même. Ca me manque parfois. C’est aussi un peu pour ça que j’écris souvent sur l’adolescence.SAVEURS D’ADULTE :-         Plat préféré ?J’ai les goûts d’un môme américain de 10 ans ! Hot-dogs, hamburger et pizza ! Mais j’avoue que j’adore la viande rouge. Alors un bon tournedos avec des pommes de terre sautées et un bon Bordeaux, là je prends !-         Boisson préférée ?Thé avec beaucoup de lait.-         Aliment/odeur que vous ne supportez pas ?Le foie cuit à la poêle ! Les abats en général.-         Sensation préférée ?Le frôlement d’une peau sur la peau.-         Magasin, commerce, restaurant préféré ?« Curiosité&Gourmandise » un petit restaurant dans mon ancien village à Vétheuil, dans le Vexin. A moins d’une heure de Paris le dépaysement total et une cuisine formidable, inventive, mélangeant les saveurs, je suis un fan absolu !-         Endroit préféré au monde ?New-York ! J’y vais souvent. Manhattan et Brooklyn, je bois l’énergie de cette ville !-         Pour vous évader, vous allez où ?Dans la forêt. Avec mes chiens tant qu’à faire.OUPS….-         Racontez-moi une situation embarrassante ?Dans un hôtel entre deux dédicaces. Je descends au sous-sol dans le hammam pour me détendre, puis je remonte par l’ascenseur. Soudain je sens que la serviette enroulée à ma taille, sous mon peignoir, est en train de se défaire. Je profite d’être seul pour la resserrer, et l’ascenseur s’arrête d’un coup au niveau du lobby et mon peignoir s’ouvre en grand ! J’étais nu face au hall d’entré. Heureusement, ou malheureusement pour la crise de fou rire, il n’y avait personne ! -         Parlez-moi d’une bêtise que vous aimez bien faire ?Il y en a beaucoup. Une bêtise d’enfant : choisir un bon film, et recouvrir un plateau de bonbons que je dévore pendant deux heures !-         Quel défaut vous est insupportable chez les autres ?Les gens qui n’écoutent pas. Ils entendent, mais n’écoutent pas, ils sont sûrs de ce qu’ils savent, ne changent pas d’avis, et rien de votre conversation ne pourra faire évoluer le débat. Parler face à ces murs m’agace, et avec le temps j’ai appris à ne plus perdre mon temps.-         Quel défaut trouvez-vous séduisant ?Un défaut est souvent séduisant, puisqu’il est une faille, la preuve d’une humanité fragile. S’il faut en citer un ce serait la maladresse. Les gens qui veulent trop bien faire sont souvent maladroits et c’est assez touchant.-         La chose/action dont vous êtes le plus fier ?Mes livres. Je ne donne jamais un manuscrit à mon éditrice s’il n’est pas ce que j’espérais qu’il serait avant de le rédiger. Je n’ai pas d’enfants, probablement parce que mes livres sont mes enfants. Je suis fier comme un père.-         Le défaut qu’on vous reproche souvent ?D’être un névrosé de travail. J’ai beaucoup de difficulté à lâcher mon bureau.S’AIMER :-         Un ou plusieurs personnages (historique, people) que vous admirez ?Churchill. Stefan Zweig.-         Quelle est la qualité que vous préférez chez vous ?Je crois que rien n’est impossible, ça m’a permis d’avoir une vie déjà bien remplie.-         Vous vous aimez ?Assez pour vivre avec moi au quotidien.-         Vous vous trouvez beau/belle ?Ado, plutôt. Maintenant j’ai un peu vieilli, j’avoue être moins préoccupé par ce que je dégage ou ce qu’on va penser de moi. Ca m’arrive d’y songer, mais c’est plutôt rare.-         Qu’aimeriez vous avoir fait avant de mourir ?Aller dans l’espace, voire carrément marcher sur la lune.-         Vous avez une devise ?Rien n’est impossible. Dites, la lune, c’est par où ?Au fait, …Et Dieu dans tout ça ?            Qui ?            Ah oui, lui…            J’ai été élevé par une mère croyante, et un père plutôt proche des valeurs animistes quand j’y pense, il m’a enseigné le respect de la nature, et ma mère le respect des autres. Au final, j’ai pas mal cogité à Dieu au milieu de tout ça, et aujourd’hui je ne suis pas agnostique, mais vraiment athée. Ceci dit, Dieu est un formidable personnage de roman…

RESTEZ INFORMÉ !
Voir la dernière newsletter
Vous aimerez aussi

Publicité

Ajouter un commentaire

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr et pour tous les blogs.

0commentaire

Soyez le premier à réagir à cet article !

0