Les négociations salariales dans la Fonction publique tournent court

Les discussions sur les salaires des fonctionnaires s'annonçaient houleuses. Elles n'auront finalement duré que trois-quarts d'heure vendredi matin. Les syndicats, qui avaient rendez-vous avec leur ministre de tutelle, Georges Tron, ont tout bonnement claqué la porte après avoir appris qu'un gel des traitements était à l'ordre du jour. Lors d'une conférence de presse sur le thème des retraites, le Premier ministre a assuré en fin de matinée que la hausse de 0,5% du point d'indice au 1er juillet prochain n'était "pas remise en cause".

Ecouter, Voir

Crédit : Armelle Lévy

Crédit : Armelle Lévy

Crédit : Armelle Lévy

Crédit : Armelle Lévy

La hausse de 0,5% des salaires des fonctionnaires prévue au 1er juillet est reportée au-delà de cette date et sera fonction d'arbitrages ministériels, a annoncé vendredi Didier Bourgoin, secrétaire général de la FSU-fonction publique territoriale, après avoir quitté les négociations avec l'ensemble des syndicats. Des arbitrages "non encore rendus", peut-on lire dans un communiqué commun aux ministères du Travail et de la Fonction publique.

"L'engagement a bien été pris par le gouvernement d'augmenter le point d'indice de 0,5% au 1er juillet. Cet engagement n'est pas remis en cause", a déclaré François Fillon lors d'une conférence de presse. Il a toutefois insisté sur le fait que les partenaires sociaux devaient accepter de s'asseoir à la table des négociations pour que cette mesure puisse s'appliquer.

Le quotidien "Les Echos" a affirmé cette semaine que Bercy et Matignon envisageaient "un gel pur et simple du point d'indice" salarial, ce qui reviendrait à renoncer à l'augmentation générale prévue de 0,5% au 1er juillet prochain et au 1er juillet 2011, comme cela avait été acté il y a deux ans lors  de la précédente négociation salariale.

Ecoutez aussi :
Les fonctionnaires au régime sec

RESTEZ INFORMÉ !
Voir la dernière newsletter
Vous aimerez aussi

Publicité

Ajouter un commentaire

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr et pour tous les blogs.

0commentaire

Soyez le premier à réagir à cet article !

2