Condamnée à six mois de prison pour une liaison avec un élève de 12 ans

Une salle de classe (illustration)

Une salle de classe (illustration)

Crédit : AFP/Archives, Frank Perry

Elle parle d'un "amour aveuglant qui la torturait". Une enseignante d'un établissement catholique traditionaliste de Vendée a été condamnée lundi par le tribunal correctionnel de La Roche-sur-Yon à six mois de prison ferme pour avoir eu des relations sexuelles avec un élève âgé de 12 ans. Cette mère de famille de cinq enfants aujourd'hui âgée de 39 ans, qui comparaissait pour "atteinte sexuelle sur mineur", a reconnu avoir eu des relations sexuelles avec la jeune victime durant trois ans, entre 2007 et 2010.

Ecouter, Voir

Crédit : Patrice Gabard

Crédit : Patrice Gabard

Accompagnée à l'audience de son mari, la prévenue en jupe plissée a évoqué un "péché mortel" tout en assurant avoir vécu une "histoire d'amour" avec l'enfant.

La victime, d'origine anglaise, était scolarisée en CM2 à l'école privée Nazareth de Chavagnes-en-Paillers (Vendée), quand la liaison a commencé.

Il faudra trois ans avant que l'adolescent, aujourd'hui âgé de 17 ans, ne se confie au directeur de son établissement et que sa mère ne dépose finalement plainte, en avril 2011.

L'avocat de la victime a estimé que l'enseignante, qui a affirmé s'être confiée sans succès à un abbé au début de la liaison, avait été la proie d'une "passion déraisonnée".

Condamnée à une peine de six mois de prison ferme, la prévenue est également frappée d'une interdiction d'exercer une activité en contact avec des mineurs. Le parquet avait requis 2 ans de prison dont 18 mois avec sursis.

(Avec dépêches)

RESTEZ INFORMÉ !
Voir la dernière newsletter
Vous aimerez aussi

Publicité

Ajouter un commentaire

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr et pour tous les blogs.

58commentaires
Signaler un abus top rirejaune le 05/09/2012 à 12h23 peu importe l'endroit où enseignait cette femme la responsabilité morale de l'ecole n'est en rien engagée
Signaler un abus top MdeNice le 05/09/2012 à 08h31 J'ai entendu votre information ce matin: "établissement catholique traditionaliste". Une simple vérification sur le site de l'établissement (tapez ecole nazareth chavagnes dans votre moteur de recherche) permet de vérifier qu'il n'est PAS traditionaliste. Il s'agit d'un établissement de l'enseignement catholique SOUS CONTRAT avec l'Etat, desservi par le presbytère local. Il était pourtant FACILE de vérifier avant de diffuser une fausse information !
Signaler un abus top atlantic54 le 04/09/2012 à 21h58 18h07 - breton92 - 04/09/12
17h04 - tacotac34 - 04/09/12

Un prophète a bien dépucelé une fille de 9 ans, mais chutt, je n ai pas le droit de citer cette religion
Signaler un abus top tuquoque le 04/09/2012 à 21h41 Il serait intéresst de savoir ce qu'aurait fait cette femme s'il s'était agi d'un de ses enfants !
Un amour aveuglant la torturait ? Elle se fout de qui ?
Qd un individu de 35 ans ne peut maitriser ses pulsions, il doit savoir qu'il faut qu'il se soigne.
6 mois de prison ? Ca lui permettra de réfléchir à son problème, qui doit être de taille vis à vis de sa famille, son mari et surtt ses enfants. Pauvre famille !
Signaler un abus top rirejaune le 04/09/2012 à 19h24 pepere 58
Il n'est pas utile qu'il y ait plainte de quiconque pour qu'il y ai poursuites
Dautre part il ne s'agit absolument pas d'une question morale.A douze ans un enfant est protégé par la loi.
Ce n'est pas parce qu'un viol serait répété pendant trois ans qu'il ne s'agirait plus de viols
Le violeur d'un mineur de quinze ans ne peut s'excuser de ses actes en prétendant que sa victime
était consentante car le consentement d'un enfant ne
peut avoir valeur de consentement
Signaler un abus top gyerek le 04/09/2012 à 19h22 On en parle parce que ça se passe dans un établissement privé, et chose agravante "catholique"...Il y a des cas semblable dans les écoles laïques, mais silence radio le sujet est tabou... J'ai connu un prof qui a trempé dans une affaire beaucoup plus grave....2 lignes dans les faits divers d'un journal de province!!!
Signaler un abus top vulcain0 le 04/09/2012 à 19h05 Pas cher payé pour un acte de pédophilie.
Signaler un abus top cheyennes le 04/09/2012 à 18h55 et cette femme a trouvée normal de faire l'amour avec un enfant,je me demande jusqu’où elle trouve les choses normal,et avec ces gamins ,non?
Signaler un abus top breton92 le 04/09/2012 à 18h13 c'était un cours d'éducation physique
Signaler un abus top coraline35 le 04/09/2012 à 18h11 Quelle horreur ! Ce n'est pas cher payé pour un crime, car pour moi c'est un crime ! Si cela avait été un homme, il se prenait 20 ans ! Une honte cette femme ! Aucune excuse ! et lire l'article en plus, m'indispose et me met très mal à l'aise, tellement c'est répugnant ! Je ne comprends pas l'incompréhensible !
Voir tous les commentaires

Publicité

Publicité

Publicité

58