Charlie Hebdo publie des caricatures de Mahomet, Ayrault désapprouve

La 'une' de Charlie Hebdo qui sera publié mercredi 18 septembre

La 'une' de Charlie Hebdo qui sera publié mercredi 18 septembre

Crédit : Charlie Hebdo

Trois jours après la manifestation non autorisée d'islamistes en plein Paris en bas des Champs-Élysées, c'est une nouvelle source d'inquiétude pour le ministère de l'Intérieur. L'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo publie mercredi en 4ème de couverture comme chaque semaine sa rubrique : "les couvertures auxquelles vous avez échappé". On y voit plusieurs dessins de Mahomet parfois en position osée. Une fois de plus, la police va renforcer la sécurité autour des locaux de l'hebdomadaire. Mardi en début de soirée, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a désapprouvé "tout excès" et appelle chacun à la "responsabilité". Le CFCM s'est quant à lui dit "consterné" par la publication de ces "dessins insultants".

Ecouter, Voir

Crédit : Julien Dumond

La Préfecture de police de Paris, qui a pris contact avec Charlie-Hebdo, prévoit effectivement d'augmenter les patrouilles autour des bureaux.

Le numéro de Charlie à paraître mercredi est sur le bureau du ministre Manuel Valls depuis la mi-journée. L'attention de plusieurs services est renforcée pour éviter tout incident.

Les autorités craignent, dans ce climat tendu, que ces caricatures du prophète enflamment les plus radicaux.

L’hebdomadaire le reconnait mais ne veut surtout pas tomber dans l'autocensure.

Charb est le directeur de la publication de Charlie : "Ça peut polémiquer mais ce n'est plus la question qu'on se pose étant donné que quoi qu'on fasse ça polémique. Si on commence à se poser la question de savoir si on a le droit de dessiner ou pas Mahomet, si c'est dangereux ou pas de le faire, la question d'après ça va être est-ce qu'on peut représenter des musulmans dans le journal, puis la question d'après ça va être est-ce qu'on peut représenter des êtres humains dans le journal etc. et à la fin on ne représentera plus rien, et la poignée d'extrémistes qui s'agitent dans le monde et en France aura gagné."

Charb est toujours sous protection policière depuis près d'un an et l'incendie criminel des locaux de Charlie (après une autre Une sur Mahomet)

Les incendiaires n'ont à ce jour pas été retrouvés.

Ayrault désapprouve "tout excès" et appelle à la "responsabilité" 

Jean-Marc Ayrault a affirmé mardi, "dans le contexte actuel", sa "désapprobation face à tout excès" et appelé à "l'esprit de responsabilité de chacun", à la veille de la publication par l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo de caricatures de Mahomet.

Le Premier ministre souligne, dans un communiqué, que "la liberté d'expression constitue l'un des principes fondamentaux de notre République".

"Cette liberté s'exerce dans le cadre de la loi et sous le contrôle des tribunaux, dès lors qu'ils sont saisis", ajoute-t-il.

M. Ayrault rappelle en outre "le principe de laïcité qui est, avec les valeurs de tolérance et de respect des convictions religieuses, au coeur de notre pacte républicain".

"Et c'est pourquoi, dans le contexte actuel, le Premier ministre tient à affirmer sa désapprobation face à tout excès. Il en appelle à l'esprit de responsabilité de chacun", conclut Matignon dans son communiqué.

Le CFCM "consterné" par les "dessins insultants"

Le président du Conseil français du culte musulman, Mohammed Moussaoui, a appris avec "une profonde consternation" la publication "de dessins insultants à l'égard du prophète de l'islam".

Dans un communiqué, le CFCM condamne "avec la plus grande vigueur ce nouvel acte islamophobe" et "lance un appel pressant aux musulmans de France à ne pas céder à la provocation".

RESTEZ INFORMÉ !
Voir la dernière newsletter
Vous aimerez aussi

Publicité

Ajouter un commentaire

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr et pour tous les blogs.

165commentaires
Signaler un abus top Islamrespect le 04/10/2012 à 18h08 Fredfeufeu
je suis tout a fait d'accord avec tes propos
mais quand n'est-il lorsque cette loi que nous devons respecter ne respecte pas notre religion?c'est un sujet sans fin
je suis reconvertie Française née de parents Français ,je n'est pour le moment d'autres moyens que de rester en France,alors comment devrais-je procéder?
suivre ma religion?ou bien suivre des lois qui sont contraire aux lois de ma religions ?
Signaler un abus top fredfeufeu le 21/09/2012 à 00h34 Ou doit s'arrêter la liberté d'expression ? Avons nous le droit de rire de son prochain de façon à l'humilier ? A méditer Charlie.
Je désapprouve totalement tout intégrisme religieux, et je refuse toute forme de didact. Nous sommes dans un pays de droit, laïc et nous acceptons toute les religions. Mais elles se doivent de respecter nos lois.
Signaler un abus top rirejaune le 19/09/2012 à 19h41 gaegamel
la liberte de chacun s'arrete ou commence celle des autres..pas pareil..
En se moquant de la religion on n'insulte personne..
juste l'illusion de gens qui se croient indispensables
et ne veulent pas disparaitre à jamais..
ils s'inventent un monde ou tout irait mieux..
on a le droit de se moquer d'une erreur...
Signaler un abus top gargamel26 le 19/09/2012 à 14h37 a tous les 68ars
on ne peut pas se réclamer de la liberté, tous bousculer sans en subir les conséquences
liberté rime avec responsabilité .
La liberté ne vaux rien si elle est au dépends des autres d'ailleurs on dit que sa liberté commence la ou finit celle des autres.
Donc si je vais dans un quartier et que je traite tout le monde de sale.... si je me fait taper dessus c'est tant pis pour moi je l'ai cherché . Si c'est le voisin qui prends c'est anormal et je serai moralement responsable.
Signaler un abus top blabla77 le 19/09/2012 à 14h34 @Islamrespect
"respect de vos lois"
Bonjour, rien qu'avec cette phrase vous ne vous considerez donc pas chez vous... Et accepter vos manifestations qui regardent que vous, ce n'est pas empieter sur ma propre idéologie sur la liberté d'expression ?
Charlie Hebdo à le droit de s'exprimer car en France on est en démocratie. (voir dictionnaire si besoin)
Signaler un abus top olivb54 le 19/09/2012 à 14h22 Ça fait belle lurette qu'ils ont déclaré la guerre à l'occident évidement ça ne fait pas la une des journaux...
Rien a changé en 30ans (c’est même bien partie en couille grave…) Si vous voulez du changement et ce dès maintenant, Citoyens il est grand temps de vous prendre en main. Personnes d’autres le fera pour vous.
Refusons et résistons!!!
Signaler un abus top gargamel26 le 19/09/2012 à 14h07 Je ne me prononce pas sur la qualitée de ce journal. Par contre sur une autre radio le redacChef de ce journal se lave les mains des conséquences.
La libertée de la presse oui et 100 fois oui mais après il faut assumer si il y a des problèmes. Si demain une ambassade ou une ecole française est attaquée et qu'il y a des victimes le journal sera évidement en partie responsable et devra donc assumer.
Signaler un abus top Islamrespect le 19/09/2012 à 13h59 23h58 - cccremy - 18/09/12
ne t'inquiète pas , ta solution me va très bien! c'est pour bientôt ;) enfin!

mais ne parlez plus de respect de vos loi , quand vous ne respecter pas les religions quel-quel soit
manifester contre une choses qui n'est pas tolérable ne serai-ce pas de la liberté d'expression ?
Signaler un abus top beatnic le 19/09/2012 à 13h34 éh les gars..........;
votez mieux la prochaine fois..
c'est simple non?

marine le pen évidemment..
sinon équipez vous en conséquance...
là c'est juste des manifs..
mais avec le ps on va droit vers une guerre de civilisation..
pas une révolution ;lutte des classes..petit bourgeois ouvrier..
comme en 68 ou en 1789!!
Signaler un abus top boudalab le 19/09/2012 à 12h21
Parfois, la bave du crapaud peut atteindre la blanche colombe...
Mais comme il ne s'agit pas ici d'une blanche colombe de paix... c'est peut-être pour cela et c'est pour cela qu'il y arrive.

Non au retour de l'obscurantisme que nos ancêtres ont réussi à chasser: "Allons enfants de la Patrie !".
Voir tous les commentaires

Publicité

Publicité

Publicité

165