Brice Hortefeux : "la menace terroriste est réelle"

Brice Hortefeux invité du Grand Jury

Brice Hortefeux invité du Grand Jury

Crédit : RTL / Caroline Doutre / Abacapress

Brice Hortefeux était l'invité du Grand Jury RTL ce dimanche soir. Le ministre de l'Intérieur, de l'Outre-mer et des Collectivités territoriales répondait aux questions de Jean-Michel Aphatie (RTL), Yves Thréard (Le Figaro), Eric Revel (LCI).

Ecouter, Voir

Crédit : Jean-Michel Aphatie

Crédit : Jean-Michel Aphatie

Crédit : Jean-Michel Aphatie

Crédit : Jean-Michel Apathie

Crédit : Jean-Michel Apathie

Crédit : Jean-Michel Apathie

Crédit : Jean-Michel Apathie

Crédit : Jean-Michel Apathie

Crédit : Jean-Michel Apathie

Crédit : Marie-Bénédicte Allaire

Comment réagir face aux risques de pénurie de carburant ?

Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a prévenu dimanque que le gouvernement ferait "débloquer les dépôts" pétroliers qui seraient bloqués par des manifestants contre la réforme des retraites.
  
"Nous ferons débloquer les dépôts si nécessaire, dès lors que ceux-ci seront  dans l'incapacité de fonctionner du fait d'éléments extérieurs", a-t-il déclaré.

"Nous avons déjà procédé à des mises en route de ces dépôts sans problème majeur", a ajouté le ministre.

"Il n'y a pas à ce stade dans le pays de risque de pénurie", a-t-il toutefois ajouté. "Nous avons 12 raffineries qui sont perturbées dans le cadre d'un conflit social classique", a relativisé Brice Hortefeux. "Nous avons des réserves stratégiques."

Les menaces terroristes qui pèsent sur la France

Les services saoudiens ont alerté "il y a quelques jours" les services européens sur une menace terroriste "sur le continent, notamment en France", venant d'Al Qaïda-Péninsule arabique, a indiqué dimanche le ministre de l'Intérieur.
  
Il a précisé qu'"en moyenne", deux attentats étaient déjoués par an en France et que 61 personnes y étaient actuellement incarcérées "pour avoir été concernées par des actes terroristes".

"Il y a quelques heures ou quelques jours à peine", les Européens ont reçu "un nouveau message des services saoudiens nous indiquant qu'Al Qaïda péninsule  arabique était sans doute actif ou envisageait d'être actif", a dit le ministre, précisant que cela concernait "le continent européen et notamment la France."

"La menace est réelle et notre vigilance est intacte", a poursuivi le ministre qui a précisé que le plan Vigipirate est "maintenu à un niveau élevé, rouge renforcé, c'est l'avant-dernier niveau avant rouge Ecarlate". "La vigilance est totale", a-t-il poursuivi.

L'alerte saoudienne vient après d'autres alertes de services de renseignement, américains ou européens.

"Le 9/9, il y a eu un appel d'Interpol" et le 16 septembre, "un deuxième signal" évoquant "une femme kamikaze susceptible de perpétrer un attentat sur le territoire national", a précisé M. Hortefeux.

Brice Hortefeux invité du Grand Jury

RESTEZ INFORMÉ !
Voir la dernière newsletter
Vous aimerez aussi

Publicité

Ajouter un commentaire

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr et pour tous les blogs.

0commentaire

Soyez le premier à réagir à cet article !

2