Vous êtes plus attentifs aux oeufs que vous achetez !

Etes-vous soucieux du bien-être des poules ? Visiblement, de plus en plus de consommateurs le sont. A en croire des chiffres publiés sur le Salon de l'Agriculture, qui se tient à la Porte de Versailles, les ventes d’œufs de poules bio ou élevées en plein air ont fortement augmenté. Les Français n'aiment pas qu'on enferme les poules dans des cages. La chronique de Virginie Garin.

Si c'est "0', c'est un oeuf bio. Le chiffre "3" signifie que les volailles passé leur vie dans des cages
Crédit : RTL / Loïc Farge
Si c'est "0', c'est un oeuf bio. Le chiffre "3" signifie que les volailles passé leur vie dans des cages
>
Vous êtes plus attentifs aux oeufs que vous achetez ! Crédit : Virginie Garin Télécharger

Trois Français sur quatre sont attentifs aux conditions d'élevage des animaux, selon un sondage Ifop réalisé pour CIWF France(*), une association en faveur du bien-être animal et présente au Salon de l'agriculture, du 25 février au 5 mars.

Les Français sont 73% à porter une attention particulière aux conditions d'élevage des animaux lorsqu'ils procèdent à l'achat d'un produit d'alimentation d'origine animale, estimant qu'il s'agit d'un critère de choix, a révélé lundi l'ONG. 15% de ceux-ci considèrent qu'il s'agit d'un critère de choix déterminant.

85% des personnes interrogées se disent favorables à une meilleure information sur les conditions d'élevage : en plein air, en cage, hors sol...

CIWF regrette que "ce type d'information n'existe que pour les œufs +codes 0,1, 2 ou 3 sur la coquille+ (...) un véritable manque dans le cadre législatif et européen".

Pour savoir de quel système d'élevage un œuf provient, il faut repérer le premier chiffre du code imprimé sur l’œuf, juste avant les lettres indiquant le pays d'origine (FR, pour France). Le 0 correspond à un œuf bio, le 1 à un œuf de poule élevée en plein air, le 2 à un œuf d'une poule élevée hors sol et le 3 à un œuf d'une poule élevée en cage.

 Les Français sont 80% à porter une attention toute particulière aux élevages porcins. Un Français sur cinq est prêt à payer plus cher la viande de porc s'il a la garantie que l'animal a été élevé dans de meilleures conditions.

(*)Le sondage Ifop a été réalisé du 17 au 19 janvier 2012 sur un échantillon de 1.002 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus.

Vous êtes présent au Salon de l'Agriculture ? Envoyez-vous vos photos et vous vidéo via Témoins.rtl.fr

par Virginie GarinJournaliste RTL
Suivez Virginie Garin sur :
Vous aimerez aussi
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous