EN IMAGES - Une petite fille de 4 ans défigurée par des vêtements "Made in China"

Fort heureusement, tout va beaucoup mieux pour la petite Marie. A l'Aigle, dans l'Orne, cette petite fille a subi une dermatose allergique à cause de vêtements fabriqués en Chine, des vêtements contenant du diméthylfumarate, un fongicide interdit en France mais toujours utilisé pour lutter contre les moisissures dans la fabrication des canapés, vêtements et chaussures venant de Chine. Et dire que ce tee-shirt et cette petite jupe étaient un cadeau d'anniversaire...

Une étiquette "Made in China"
Crédit : DR
Une étiquette "Made in China"

"Elle en avait de la tête jusqu'au pied"

La petite Marie, 4 ans, avait reçu, pour son anniversaire, un petit cadeau de la part de sa maman : un tee-shirt et une petite jupe. Aussitôt déballés, l'enfant décide d'essayer ces nouveaux habits. Problème : rapidement, des traces rouges font leur apparition. Heure après heure, ces dernières se transforment en plaques, qui la démangent. 

La maman de Marie comprend rapidement : les blessures ont exactement la forme des vêtements. Elle emmène donc sa fille, qui ne parvient même plus à ouvrir les yeux à force de se gratter, aux urgences, puis chez un dermatologue. 

Ce spécialiste du CHU de Caen a décelé une allergie au diméthylfumarate, ou DMF, un fongicide interdit en France mais toujours utilisé pour lutter contre les moisissures dans la fabrication des canapés, vêtements et chaussures venant de Chine. 

Une photo de la petite Marie 
(Crédit photo : Le réveil normand)
Une photo de la petite Marie

Nom de code : DMF

Le diméthylfumarate DMF, est connu pour ses propriétés allergisantes. Cette substance chimique n'est plus autorisée dans l'Union européenne depuis 2009. En France le DMF est même interdit depuis 2008, avec la signature par le secrétaire d'Etat à la consommation de l'époque, Luc Chatel, d'un arrêté de suspension de l'importation de tout produit contenant du diméthylfumarate.

Le contact avec des produits (fauteuils, chaussures, vêtements…) contaminés avec du DMF peut entraîner, principalement au niveau des zones de la peau ayant été en contact, des lésions de type dermatose de contact : éruption cutanée, démangeaisons, phlyctènes (cloques)... Le maintien du contact avec l'objet contaminé empêche la régression des symptômes, voire les aggrave. 

Plusieurs cas de contamination par des fauteuils chinois ont été détectés en Finlande et au Royaume-Uni dès 2007. En France, les derniers cas (médiatisés) remontent à juin 2008, avec des cas d'allergie à des fauteuils distribués par Conforama. L'une des victimes, Claudette Lemoine, avait monté une association. A l'époque pour Claudette Lemoine, le nombre de victimes du DMF s'élevait à 2.000. 

par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7754416581
EN IMAGES - Une petite fille de 4 ans défigurée par des vêtements "Made in China"
EN IMAGES - Une petite fille de 4 ans défigurée par des vêtements "Made in China"
Fort heureusement, tout va beaucoup mieux pour la petite Marie. A l'Aigle, dans l'Orne, cette petite fille a subi une dermatose allergique à cause de vêtements fabriqués en Chine, des vêtements contenant du diméthylfumarate, un fongicide interdit en France mais toujours utilisé pour lutter contre les moisissures dans la fabrication des canapés, vêtements et chaussures venant de Chine. Et dire que ce tee-shirt et cette petite jupe étaient un cadeau d'anniversaire...
http://www.rtl.fr/actu/une-petite-fille-de-4-ans-defiguree-par-des-vetements-made-in-china-7754416581
2012-11-08 07:08:00
http://media.rtl.fr/cache/2nL93p5CKEovPk-H9rXI_w/330v220-2/online/image/2012/1108/7754416769_une-etiquette-made-in-china.jpg