Une greffe de cœur annulée à cause d'une grève ?

La greffe du cœur à Nantes a t-elle dû être annulée à cause d'un aéroport fermé ? Elle a en tout cas provoqué une erreur de communication regrettable. Une femme inscrite depuis longtemps sur une liste d'attente avait trouvé donneur la semaine dernière, dans la nuit de lundi à mardi, dans un hôpital de l'est de la France. Mais alors que le compte à rebours a commencé - il y a urgence puisque le délai est de 4 heures maximum pour permettre l'opération - l'avion parti de Nantes n'a jamais pu atterrir à Metz. Les syndicats grévistes affirment n'avoir jamais été prévenus de l'arrivée de l'avion transportant l'organe.

Une confusion entre les deux aéroports de la région

L'avion a t-il été bloqué par les grévistes ? Il semblerait qu'un problème de communication soit à l'origine de ce gâchis. La société Atlantique Air Assistance assure avoir fait son travail : le bi-moteur qui avait été affrété spécialement pour l'occasion par le CHU de Nantes a décollé en direction de Metz.

Le pilote a donc pris connaissance du message signalant que l'aéroport de Metz, habituellement ouvert 24h/24 était fermé depuis lundi après-midi jusqu'au mardi matin, suite à la grève des contrôleurs aériens protestant contre un projet de délocalisation.

Mais dans ce genre de cas, des procédures d'urgence sont possibles. Les aiguilleurs du ciel en poste, ou le chef de la circulation aérienne peuvent rapidement rouvrir l'espace aérien et permettre l'atterrissage. Or le feu vert n'a jamais été donné.

Les syndicats à l'origine du mouvement de grève affirment n'avoir jamais été prévenus. Philippe Loaec, secrétaire national de l'USAC-CGT (Union syndicale de l'aviation civile) explique que "si les contacts avaient fonctionné, l'avion aurait pu se poser à Metz-Nancy Lorraine, indépendamment de la grève". "Le greffon aurait été prélevé, il serait revenu sur Nantes après. Mais comme là, les contrôleurs de Metz n'ont pas du tout été au courant de ce vol-là... Sinon ils auraient rouvert l'aéroport pour cet avion".

Pourquoi l'aéroport n'a t-il jamais été averti ? Le coup de téléphone annonçant l'arrivée de l'avion aurait en fait été adressé à l'autre plateforme de la région, celui de Nancy. Une erreur de communication qui a coûté cher.

Luc-Olivier Machon, du CHU de Nantes, explique que le changement de destination a pris trop de temps. "Notre chirurgien-préleveur a donc pris connaissance du détournement de l'avion vers l'aéroport de Nancy. Et il s'est rendu compte que le temps pour la conservation de l'organe serait dépassé du fait de ce délai et il a décidé de mettre fin à la mission".

par La rédaction de RTLJournalistes RTL
Suivez La rédaction de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous