Trois pirates informatiques "Anonymous" arrêtés en France

C'est une information RTL signée Georges Brenier. Une partie du groupe de pirates informatiques "Anonymous" a été démantelée ce matin : la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), a interpellé et placé en garde-à-vue ce matin trois hommes âgés de 19, 24 et 43 ans, dans l'Essonne, en Isère et en Haute-Savoie. Tous les trois sont soupçonnés par le contre-espionnage français d'avoir notamment bloqué en janvier dernier le site du ministère de la Défense et celui du syndicat policier Unité-SGP Police, au nom de la liberté d’expression.

Le masque, symbole des pirates informatiques "Anoymous"
Crédit : DR
Le masque, symbole des pirates informatiques "Anoymous"

Qui sont les "Anonymous" ?

"Nous sommes légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n'oublions pas. Redoutez-nous". La devise du groupe fait froid dans le dos. Mais, les Anonymous le promettent : ils sont du côté du "peuple d'Internet".

Le logo d'Anonymous

***La liberté d'expression comme étendard

Tout a commencé par des attaques informatiques contre des "grands méchants" du Net : la pédophilie, la Scientologie ou le racisme. Des "raids" sont ainsi réalisés par des personnes inconnues, revêtant le masque du personnage principal du film "V pour Vendetta". Leur cyber-lutte s'étend ensuite rapidement à la défense du citoyen contre les puissants de toute nature en insistant principalement sur la liberté d'expression.

Ils ont ainsi joué un rôle dans le téléchargement illégal, certains pays arabes lors du "Printemps".

Mais depuis août 2011, leur attention s'est concentrée sur le réseau social Facebook. Une vidéo postée sur YouTube et estampillée Anonymous prétend ainsi qu'une "Opération Facebook" devait avoir lieu le 5 novembre dans le but de détruire le réseau social, accusé de compromettre la vie privée de ses quelque 600 millions d'utilisateurs.

"A l'attention des citoyens du monde, nous sommes Anonymous. [...] Le moyen de communication que vous préférez et que vous aimez tant sera détruit. Si vous êtes un hackiviste engagé ou juste quelq'un qui souhaite protéger la liberté d'expression , alors rejoignez l'opération et tuez Facebook pour protéger votre vie privée" dit la vidéo.



Le FBI et Megaupload

Plus récemment, le FBI a été "piraté" par les Anonymous, mettant
hors service pendant plusieurs heures les sites du bureau d'investigation et du ministère de la Justice américain, en représailles à la fermeture par les Etats-Unis du site d'hébergement Megaupload.  A chaque fois, leur méthode est la même : perturber le fonctionnement d'un site en le saturant de connexions.

Fin 2010, Anonymous s'est attaqué aux sites Amazon, Visa, MasterCard et PayPal pour dénoncer leurs décisions d'arrêter de travailler avec WikiLeaks.

Pourquoi ce masque ?

Non, ce n'est pas seulement une référénce au film "V pour Vendetta". Bien que... Le masque des Anonymous représente Guy Fawkes, un catholique anglais, connu pour avoir mis en oeuvre la "Conspiration des poudres".

En 1605, cette opération visait à faire exploser le palais de Westminster et tout le Parlement, y compris le roi protestant Jacques 1er. Guy, connu pour sa moustache et son petit bouc, voulait ainsi protester contre la politique du roi en matière de religion, jugée intolérante.

L'opération "Facebook" des Anonymous est prévue samedi 5 novembre

par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7749721589
Trois pirates informatiques "Anonymous" arrêtés en France
Trois pirates informatiques "Anonymous" arrêtés en France
C'est une information RTL signée Georges Brenier. Une partie du groupe de pirates informatiques "Anonymous" a été démantelée ce matin : la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), a interpellé et placé en garde-à-vue ce matin trois hommes âgés de 19, 24 et 43 ans, dans l'Essonne, en Isère et en Haute-Savoie. Tous les trois sont soupçonnés par le contre-espionnage français d'avoir notamment bloqué en janvier dernier le site du ministère de la Défense et celui du syndicat policier Unité-SGP Police, au nom de la liberté d’expression.
http://www.rtl.fr/actu/trois-pirates-informatiques-anonymous-arretes-en-france-7749721589
2012-06-19 16:13:00
http://media.rtl.fr/cache/zLqnLS2AB3_GJwZZ2aGaNQ/330v220-2/online/image/2012/0619/7749722102_le-masque-symbole-des-pirates-informatiques-anoymous.jpg