Suicide à Notre-Dame de Paris : Frigide Barjot parle d'un "dérangé"

INVITÉE RTL - Frigide Barjot, porte-parole de la Manif pour tous, a qualifié d'"acte violent" le suicide de l'essayiste Dominique Venner ce mardi 21 mai à Notre-Dame de Paris.

Le bailleur de Frigide Barjot lui reproche d'avoir utilisé son logement "à des fins commerciales", par le biais de la société Jalons.
Crédit : AFP
Le bailleur de Frigide Barjot lui reproche d'avoir utilisé son logement "à des fins commerciales", par le biais de la société Jalons.

"Mes condoléances à sa famille et paix à son âme", réagit Frigide Barjot sur RTL. Rapidement, la  porte-parole de la Manif pour tous a pris du recul sur le suicide de Dominique Venner, 78 ans, en pleine cathédrale de Notre-Dame de Paris. L'essayiste proche des mouvements d'extrême droite, qui s'est tiré une balle dans la bouche devant 1.500 personnes, avait été très mobilisé contre la loi du mariage pour tous

Il était en recherche d'espérance, il ne la trouvait pas. Il vient de rejoindre le Créateur

Frigide Barjot

"Ma deuxième réaction est que cet homme n'a pas compris ce qui est en train de se passer en France", enchaîne Frigide Barjot, expliquant que la "violence de son acte" va à l'encontre de de la manif pour tous, un mouvement "tourné au contraire vers la vie". "Je suis très attristée de voir que des gens ont aussi mal compris", regrette-t-elle.

Frigide Barjot dénonce des "actes violents" d'une "infime minorité"

"Son parcours n'était visiblement pas forcément vers la compréhension de l'évolution de la société", continue-t-elle.

Au micro de Marc-Olivier Fogiel, elle assure ne pas se sentir dépasser par cet événement car Dominique Venner, ancien membre de l'OAS, fait partie "d'une minorité infime, à la marge", d'une mouvance qui veut "des actes violents, des actes forts, ils disent que nous faisons des manifs gentillettes", décrit-elle. "C'est très isolé et tout-à-fait à la marge".

C'est un monsieur qui n'allait pas bien et qui était dans une idéologie mortifère

Frigide Barjot


Plus qu'un homme avec des idéologies en marge de la société, l'essayiste serait, selon Frigide Barjot, un monsieur "un peu dérangé". "C'est un dérangement d'aller faire un acte aussi violent et grave devant un autel !", lance-t-elle.

"Il était assez raciste d'après ce que j'en sais. Le changement de civilisation, nous le voulons dans un autre sens, dans la paix et la joie", conclue-t-elle avant d'annoncer sa présence à Austerlitz" pour la manifestation du 26 mai.

>
Frigide Barjot : "Il était assez raciste d'après ce que j'en sais." Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel
La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7761571974
Suicide à Notre-Dame de Paris : Frigide Barjot parle d'un "dérangé"
Suicide à Notre-Dame de Paris : Frigide Barjot parle d'un "dérangé"
INVITÉE RTL - Frigide Barjot, porte-parole de la Manif pour tous, a qualifié d'"acte violent" le suicide de l'essayiste Dominique Venner ce mardi 21 mai à Notre-Dame de Paris.
http://www.rtl.fr/actu/suicide-a-notre-dame-de-paris-c-est-un-derange-selon-frigide-barjot-7761571974
2013-05-21 19:08:00
http://media.rtl.fr/cache/2K-zMDb6Tx0wM8-9hpo86g/330v220-2/online/image/2013/0421/7760658894_frigide-barjot-lors-de-l-un-des-rassemblements-de-la-manif-pour-tous.jpg