1 min de lecture Transports

Soupçons de travail illégal chez le groupe de transport Norbert Dentressangle

Vous avez forcément croisé sur l’autoroute les gros camions rouges de Norbert Dentressangle. Le groupe français est aujourd'hui visé par une enquête pour travail dissimulé. Les poids-lourds seraient parfois conduits par des routiers polonais, beaucoup moins chers. Des perquisitions ont eu lieu mercredi sur quatre sites de l'entreprise. Norbert Dentressangle compte 33.000 salariés dans le monde, dont 15.000 en France.

Arnaud Grange avec La rédaction numérique de RTL et Elizabeth Martichoux

Selon le porte-parole de Norbert Dentressangle, les "contrôles portent sur les conditions de recours auprès de sous-traitants européens".

Les opérations concernent les sites de Sevrey (Saône-et-Loire), de Chambéry (Savoie), Saint-Rambert-d'Albon (Drôme) et Semécourt (Moselle).

"On pense que c'est lié à l'activité des salariés des pays low cost, en particulier la Pologne et la Roumanie, puisque c'est l'endroit où ces conducteurs prennent leur service", a expliqué Pascal Goument, responsable CFTC.

La CFTC, a-t-il ajouté, a "plusieurs fois dénoncé et même écrit au Président de la République pour dénoncer ce qui se passait, puisque on a vécu des plans sociaux massifs dans notre groupe de conducteurs français", au profit de cette main d’œuvre "payée moins cher".



Lire la suite
Transports Social Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7748862707
Soupçons de travail illégal chez le groupe de transport Norbert Dentressangle
Soupçons de travail illégal chez le groupe de transport Norbert Dentressangle
Vous avez forcément croisé sur l’autoroute les gros camions rouges de Norbert Dentressangle. Le groupe français est aujourd'hui visé par une enquête pour travail dissimulé. Les poids-lourds seraient parfois conduits par des routiers polonais, beaucoup moins chers. Des perquisitions ont eu lieu mercredi sur quatre sites de l'entreprise. Norbert Dentressangle compte 33.000 salariés dans le monde, dont 15.000 en France.
http://www.rtl.fr/actu/soupcons-de-travail-illegal-chez-le-groupe-de-transport-norbert-dentressangle-7748862707
2012-05-31 07:04:00