Une prison obligée de servir du hallal : des détenus musulmans "refusaient de s'alimenter", dit un avocat

RÉACTIONS - La prison de Saint-Quentin-Fallavier doit proposer dans les trois mois une option hallal dans ses menus. Une avancée pour la santé des prisonniers, dit l'avocat du détenu qui a obtenu gain de cause.

La prison de Nantes le 10 mai 2012 (photo d'illustration).
Crédit : AFP / FRANK PERRY
La prison de Nantes le 10 mai 2012 (photo d'illustration).

L'avocat du détenu invoquait la liberté de culte. Pour la première fois en France, la justice oblige une prison à proposer des repas hallal à ses détenus. La prison de Saint-Quentin-Fallavier, dans l'Isère, va devoir s'adapter dans les trois mois qui viennent, pour répondre aux prisonniers qui en feront la demande.

Me Alexandre Ciaudo, l'avocat du détenu qui a obtenu gain de cause, évoque une décision primordiale pour les droits des prisonniers, mais aussi pour leur santé. "40% des détenus incarcérés en France sont de confession musulmane", explique-t-il à RTL.

Cette décision va permettre de lutter contre un véritable problème de santé publique

Me Alexandre Ciaudo

"Une forte proportion d'entre eux refusait de s'alimenter, de consommer de la viande", poursuit l'avocat. "C'est la raison pour laquelle ils subissent un problème d'amaigrissement, beaucoup ont des problèmes de dents. Cette décision va permettre de lutter contre un véritable problème de santé publique."

Déjà effectif dans une minorité de prisons

La décision du tribunal devrait poser des problèmes d'intendance évidemment, mais elle est techniquement possible, puisque plusieurs options sont déjà proposées aux détenus. "On sert dans l'établissement des menus de type végétarien pour ceux qui en font la demande et bien sûr pour les [détenus de] confession musulmane des repas adaptés, sans porc", assure Alain Chevalier, du syndicat pénitentiaire Ufap.

Certaines prisons proposent déjà des repas hallal, mais elles sont très minoritaires. Cette décision pourrait donc faire jurisprudence, à moins d'un appel de l'administration pénitentiaire. Elle a deux mois pour le faire.

>
Une prison obligée de servir du hallal : des détenus musulmans "refusaient de s'alimenter", dit un avocat Crédit Image : Elodie Grégoire Crédit Média : Frédéric Perruche Télécharger
La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7767385766
Une prison obligée de servir du hallal : des détenus musulmans "refusaient de s'alimenter", dit un avocat
Une prison obligée de servir du hallal : des détenus musulmans "refusaient de s'alimenter", dit un avocat
RÉACTIONS - La prison de Saint-Quentin-Fallavier doit proposer dans les trois mois une option hallal dans ses menus. Une avancée pour la santé des prisonniers, dit l'avocat du détenu qui a obtenu gain de cause.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/une-prison-obligee-de-servir-du-hallal-des-detenus-musulmans-refusaient-de-s-alimenter-dit-un-avocat-7767385766
2013-11-28 12:11:31
http://media.rtl.fr/cache/6grm0SKIkkvuSfD5xDRj7Q/330v220-2/online/image/2013/1127/7767351204_photo-d-illustration-de-la-prison-de-nantes-le-10-mai-2012.jpg