Un rabbin parisien soupçonné d'avoir étouffé une affaire d'agression sexuelle dans son collège

INFORMATION RTL. Un rabbin, directeur d'une école juive orthodoxe de Paris, a été mis en examen jeudi par un juge d'instruction parisien pour "non dénonciation d'atteintes sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans". Il avait été alerté par des parents d'élèves au sujet d'attouchements commis par un surveillant sur de jeunes garçons. Mais il aurait tenté de les convaincre de ne pas porter plainte.

 L'enquête a démontré que le rabbin n'a pas pas alerté la police au moment où les parents d'élèves l'ont alerté et qu'il a tenté de convaincre plusieurs familles de ne pas déposer plainte
Crédit : AFP / Archives, Pascal Pavani
L'enquête a démontré que le rabbin n'a pas pas alerté la police au moment où les parents d'élèves l'ont alerté et qu'il a tenté de convaincre plusieurs familles de ne pas déposer plainte
>
Le rabbin ne voulait pas salir l'image de sa communauté... Crédit Média : Georges Brenier

Attouchements
Selon les informations RTL de Georges Brenier, tout commence l'été dernier, dans l'école juive Beth-Hanna, établissement privé pour garçons situé dans le nord de la capitale. Benjamin M., âgé de 55 ans, en est un des directeurs. Il y enseigne aussi les Mathématiques.

Un couple de parents d'élèves alerte cette figure de la communauté loubavitch. Leur fils aurait été agressé sexuellement par un des surveillants de l'école. Très vite, d'autres enfants racontent les mêmes scènes d'attouchements, en accusant chaque fois ce même surveillant. Ce surveillant est mis en examen en novembre. Mis à pied, il a été licencié.

"Surtout pas un mot"
Plusieurs familles veulent déposer plainte. Mais le directeur ne veut pas en entendre parler. Non seulement il ne dénonce pas les faits à la police ; mais il fait, en plus, tout pour convaincre les parents des jeunes victimes d'en faire de même. "Surtout pas un mot", car à ses yeux cela salirait l'honneur de la communauté.

Une famille va finalement briser le silence. Aveux qui conduiront à l'arrestation du surveillant par la Brigade de protection des mineurs de la PJ parisienne. Et qui conduiront donc ce rabbin à être accusé de n'avoir rien fait pour protéger ses propres élèves.

Deux parents d'élèves ont également été placés en garde-à-vue, pour les mêmes raisons, avant d'être relâchés sans poursuites judiciaires.

(Avec Georges Brenier)

par Georges BrenierJournaliste RTL
Suivez Georges Brenier sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7758627362
Un rabbin parisien soupçonné d'avoir étouffé une affaire d'agression sexuelle dans son collège
Un rabbin parisien soupçonné d'avoir étouffé une affaire d'agression sexuelle dans son collège
INFORMATION RTL. Un rabbin, directeur d'une école juive orthodoxe de Paris, a été mis en examen jeudi par un juge d'instruction parisien pour "non dénonciation d'atteintes sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans". Il avait été alerté par des parents d'élèves au sujet d'attouchements commis par un surveillant sur de jeunes garçons. Mais il aurait tenté de les convaincre de ne pas porter plainte.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/un-rabbin-parisien-soupconne-d-avoir-etouffe-une-affaire-d-agression-sexuelle-dans-son-college-7758627362
2013-02-22 06:05:00
http://media.rtl.fr/cache/sJefcu11vjaPYDqLfbW2vg/330v220-2/online/image/2013/0222/7758627571_l-enquete-a-demontre-que-le-rabbin-n-a-pas-pas-alerte-la-police-au-moment-ou-les-parents-d-eleves-l-ont-alerte-et-qu-il-a-tente-de-convaincre-plusieurs-familles-de-ne-pas-deposer-plainte.jpg