Twitter : onze ans de prison pour des tweets contre l'émir du Koweït

Une Koweïtienne a été condamnée lundi à 11 ans de prison pour avoir publié sur Twitter des messages jugés subversifs et injurieux à l'encontre de l'émir du Koweït.

La Koweïtienne Houda al-Ajmi a été reconnue coupable d'insultes envers l'émir, cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah, mais aussi d'appel à renverser le régime et de mauvaise utilisation de son téléphone portable, à cause de messages sur Twitter.

Elle a écopé au total de 11 ans de prison, ce lundi 10 juin. C'est la plus lourde peine de prison prononcée par un tribunal koweïtien dans ce type de procès depuis le lancement en octobre d'une campagne de répression contre les activistes sur internet.

Houda al-Ajmi, qui a rejeté les accusations, est la première femme au Koweït à être emprisonnée pour des tweets. Elle devait commencer à purger sa peine immédiatement.

La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
Vous aimerez aussi
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous