"Mortel-scooter", campagne choc de sensibilisation aux dangers des deux-roues

Comment responsabiliser les jeunes en scooter ? Avec un site internet montrant les existences brisées de 8 jeunes cyclomotoristes après un accident de la route, et des messages sur les radios, la Prévention routière a lancé mardi sa campagne "Mortel scooter" visant à faire cesser l'hécatombe des jeunes sur la route. 72 adolescents de 14 à 17 ans sont morts l'an dernier : ils sont les principales victimes des accidents en deux roues.

>
Pierre Gustin, délégué général de la Prévention routière, était "face aux auditeurs" Crédits : J.Godefroy / E.Martichoux | Durée : | Date :
1/

Voir le site "mortel scooter" :
Mortel Scooter
L'accident de cyclomoteur (5O cm3) est la première cause de mortalité et de blessures (59%) sur la route sur la tranche d'âge 14/17 ans.

Pour l'année 2008, ce sont 5.163 jeunes cyclomotoristes de 14 à 17 ans qui ont été victimes d'un accident de la route: 72 sont morts et 5.091 ont été blessés.

En France, ce drame touche en priorité les zones rurales et les petites villes.

L'objectif de de la campagne "Mortel scooter" est de "combattre le sentiment d'invulnérabilité des jeunes usagers de scooters" et les "confronter à la réalité" en leur montrant les conséquences de certains comportements sur la route, a affirmé M. Gustin.

Le site internet mortelscooter.fr montre dans des vidéos très courtes les ravages provoqués par un accident de la route sur la vie de 8 jeunes cyclomotoristes, leurs proches, leur famille. Nicolas explique que s'il avait mis son blouson de cuir et ses gants le jour de sa chute, il n'aurait pas subi autant de fractures, opérations, greffes...

Vous aimerez aussi
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous