Le juge se trompe dans son calendrier : dix dealers présumés relâchés

INFO RTL. Dix dealers présumés sont dans la nature à cause d'une petite erreur de procédure du juge d'instruction. Jeudi, le tribunal correctionnel de Créteil n'a pas eu d'autre choix que de libérer ces suspects arrêtés dans le démantèlement d'un réseau. Le magistrat instructeur a fait une erreur de date. Le procès aura bien lieu en avril. Les suspects risquent de la prison ferme. Mais en attendant, ils sont libres.

Au total, 13 gardiens ont été inculpés pour avoir aidé les malfaiteurs à poursuivre leurs activités derrière les barreaux.
Crédit : DR
Au total, 13 gardiens ont été inculpés pour avoir aidé les malfaiteurs à poursuivre leurs activités derrière les barreaux.
>
Une discrète, mais magistrale erreur du juge d'instruction ! Crédits Média : Georges Brenier | Durée : | Date :
1/

Erreur de date
La nouvelle - révélée pour RTL par Georges Brenier - va passablement agacer les policiers et les magistrats du parquet. Dix trafiquants de drogue présumés ont été libérés de prison jeudi à la suite d'une petite mais magistrale erreur commise par le juge d'instruction chargé du dossier. En se trompant de date dans le calendrier de sa propre enquête, le juge a en effet rendu la détention des suspects totalement arbitraire.

A la suite d'une audience qui a duré deux heures heures hier matin au Tribunal correctionnel de Créteil, la présidente n'a pas eu d'autre choix que d'ordonner la remise en liberté immédiate des dealers présumés, comme le réclamaient vivement leurs avocats.

Arrêtés lors du démantèlement de "Shitland"
Les dix hommes avaient été arrêtés à l'automne 2011 lors du démantèlement de "Shitland", surnom donné à la cité sensible des Boullereaux, à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), considérée alors comme la deuxième plus grande plaque-tournante du trafic de cannabis de la région parisienne.

Leur procès doit commencer en avril (ils sont donc susceptibles d'être condamnés à de la prison ferme). Les enquêteurs craignent que certains en profitent désormais pour s'échapper ou menacer des témoins.

par Georges BrenierJournaliste RTL
Suivez Georges Brenier sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7758948422
Le juge se trompe dans son calendrier : dix dealers présumés relâchés
Le juge se trompe dans son calendrier : dix dealers présumés relâchés
INFO RTL. Dix dealers présumés sont dans la nature à cause d'une petite erreur de procédure du juge d'instruction. Jeudi, le tribunal correctionnel de Créteil n'a pas eu d'autre choix que de libérer ces suspects arrêtés dans le démantèlement d'un réseau. Le magistrat instructeur a fait une erreur de date. Le procès aura bien lieu en avril. Les suspects risquent de la prison ferme. Mais en attendant, ils sont libres.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/le-juge-se-trompe-dans-son-calendrier-dix-dealers-presumes-relaches-7758948422
2013-03-01 06:38:00
http://media.rtl.fr/cache/gbzWUvQ0TEVIAFPJjSMONQ/330v220-2/online/image/2013/0221/7758555268_la-porte-d-une-cellule-de-prison.jpg