2 min de lecture Syrie

Le journal de 7h : les victimes du bombardement chimique en Syrie mettent en cause Assad

REPLAY - Le 4 avril dernier, 87 personnes ont été tuées dans une attaque chimique dans la ville de Khan Cheikhoun, en Syrie.

L'info sur RTL Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Télécharger Le Journal RTL de 7h du 20/04/2017 : les victimes du bombardement chimique en Syrie mettent en cause Assad Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission

Il y a trois semaines, le 4 avril, 87 personnes ont été tuées dans une attaque chimique dans la petite ville rebelle de Khan Cheikhoun, en Syrie. Aujourd'hui, de très nombreux blessés sont soignés de l'autre côté de la frontière, en Turquie. Leurs témoignages, recueillis par notre envoyé spécial, laissent peu de place quant à la responsabilité du régime de Bachar al-Assad, qui ne cesse pourtant de se défendre.

"Les trois premières bombes n'étaient pas chimiques, elles ont fait beaucoup de bruit. La quatrième aucun, c'était le sarin", raconte l'un des survivants. Tombée au bout de la rue, la frappe a touché la maison de ses parents. "En arrivant j'ai vu mon frère et mon neveu au sol, ils avaient de l'écume blanche au bord des lèvres. Ils étaient très affectés par le sarin", se rappelle-t-il. L'homme a perdu une trentaine de ses proches, dont ses jumeaux âgés de neuf mois seulement et sa femme.

À lire aussi
Dans les décombres, les civils recherches des survivants après le raid aérien chimique en Syrie, le 4 avril 2017 Syrie
Attaque chimique en Syrie : "Bachar est un menteur", témoigne un rescapé

"Bachar est un criminel, c'est un animal, il n'est pas humain", lance-t-il. S'il s'est réjoui des frappes américaines lorsqu'elles ont eu lieu, il nuance aujourd'hui. "Il y a une vingtaine de bases aériennes dans le pays, ça n'en fait qu'une en moins, on fait quoi des autres", se demande-t-il.

Le chef de la diplomatie française, Jean-Marc Ayrault, a annoncé que la France apportera "dans quelques jours" "la preuve que le régime syrien a bien organisé la frappe chimique" sur la ville de Khan Cheikoun. "Nous avons des éléments qui nous permettront de démontrer que le régime a sciemment utilisé l'arme chimique"

À écouter également dans ce journal

- Benoît Hamon a appelé les "citoyens" à "se réveiller" et à résister à l'appel du "vote utile" lors d'un meeting organisé place de la République à Paris où quelque 20.000 personnes s'étaient données rendez-vous. 

- Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, s'est affiché aux côtés d'Emmanuel Macron hier lors d'un meeting à Nantes. La secrétaire d'État chargée de l'Aide aux victimes, Juliette Méadel, a de son côté annoncé qu'elle votera pour le candidat En Marche au premier tour, pour tenter d'éviter un second tour Le Pen-Fillon.

Le froid s'est installé sur les 2/3 de la France, notamment en Bourgogne où pour éviter le gel des vignes, les viticulteurs ont installé braseros et bougies pour réchauffe les vignes.

- Les prix réglementés du gaz baisseront de 3,3 % à compter du 1er mai. 

- Le parquet a requis un an de prison avec sursis et cinq ans d'inéligibilité contre l'ancien secrétaire d'État Thomas Thévenoud, poursuivi avec son épouse pour fraude fiscale en raison de retards dans leur déclaration de revenus, affaire qui lui a coûté son poste en 2014.

- 7 ans qu'un club français n'avait pas atteint les demi-finales de la Ligue des champions, Monaco l'a fait en s'imposant 3-1 à domicile face à Dortmund.

- Lyon affronte le Besiktas ce soir en quarts de finale retour de l'Europa League. Les deux clubs seront suspendus de la prochaine saison de la compétition si de nouveaux incidents se produisent. 

- Fin de saison pour Serena Williams qui a annoncé attendre son premier enfant.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syrie Bachar al-Assad Armes chimiques
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788206868
Le journal de 7h : les victimes du bombardement chimique en Syrie mettent en cause Assad
Le journal de 7h : les victimes du bombardement chimique en Syrie mettent en cause Assad
REPLAY - Le 4 avril dernier, 87 personnes ont été tuées dans une attaque chimique dans la ville de Khan Cheikhoun, en Syrie.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/le-journal-de-7h-les-victimes-du-bombardement-chimique-en-syrie-mettent-en-cause-assad-7788206868
2017-04-20 07:48:48
http://media.rtl.fr/cache/7TBoC0X_jQEmb1TWTwKC_Q/330v220-2/online/image/2014/0610/7772519798_l-info-sur-rtl.jpg