Le créateur de "Je suis Charlie" révèle une tentative de dépôt de marque pour des armes

REPLAY INTÉGRAL - Joachim Roncin, créateur de la phrase "Je suis Charlie", songe à engager des poursuites judiciaires pour prévenir une exploitation commerciale de son slogan.

>
Le créateur de "Je suis Charlie" indigné par certaines récupérations de son slogan Crédit Média : Yves Calvi

Joachim Roncin a créé le logo "Je Suis Charlie" seulement une demi-heure après l'attentat contre Charlie Hebdo. Des millions de personnes ont ensuite repris ce slogan à travers le monde. Le directeur artistique de la revue Stylist est encore sous le choc des attentats, et a toujours peine à croire la dimension prise par les trois mots. 

"Je Suis Charlie" est né spontanément. J'étais face à Twitter quand tout c'est passé le 7 janvier, et j'étais profondément choqué, heurté par l'ampleur de événements. J'avais envie de m'exprimer d'une certaine façon. Je n'avais que 400 abonnés sur Twitter, je n'imaginais pas une seule seconde l'ampleur qu'allait prendre ce message".

"Je connaissais mal "Charlie Hebdo" pour être honnête"

Il raconte comment lui est venue l'idée de ce logo épuré. "C'est surtout un fond noir pour le deuil. J'ai regardé le logo de Charlie pendant 3-4 minutes et j'ai collé le "je suis" pour souligner mon sentiment d'appartenance. Je connaissais mal Charlie Hebdo pour être tout à fait honnête, même si ça fait partie de ma culture. La réflexion était assez sommaire, je voulais juste exprimer quelque chose en peu de mots pour que ce soit plus percutant. On m'a toujours appris : 'plus de huit mots, c'est mort'."

Je suis estomaqué de voir "Les Simpson" le reprendre

Joachim Roncin, créateur du logo "Je Suis Charlie"

"Ce n'est humainement pas possible de réaliser à quel point ça a pris une ampleur démentielle. Je n'en ai même pas encore conscience. Je suis estomaqué de voir Les Simpson le reprendre, après je trouve que c est un bel hommage à Charlie et à la République et aux valeurs qu'elle porte."

120 demandes de dépôt de la marque, 2 dans la catégorie "armement"

Malgré l'émotion, le directeur artistique ne décolère pas de voir les détournements de son logo à des fins commerciales. "Je suis profondément heurté, je trouve ça... (hésitant) C'est horrible. Je suis à l'origine d'un logo à aucun moment je n'ai imaginé commercialiser ce logo. C'est juste un slogan de mouvement populaire. Je dénonce ces dérives, je suis rassuré de la position de l'Institut national de la propriété intellectuelle (INPI). Ils ont eu 120 demandes, refusées, dont 2 dans la catégorie armement. C'est grave, les gens n'ont aucun respect, certaines personnes en tout cas. 

Il réfléchit à comment protéger le message initial de son logo, et serait également prêt à envisager des poursuites judiciaires  "Je me suis entouré de bons avocats. Pour l'instant on est en train d'étudier les meilleures options pour que "je suis charlie" reste intact. Pour la liberté de la presse  et la liberté d'expression."

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7776230462
Le créateur de "Je suis Charlie" révèle une tentative de dépôt de marque pour des armes
Le créateur de "Je suis Charlie" révèle une tentative de dépôt de marque pour des armes
REPLAY INTÉGRAL - Joachim Roncin, créateur de la phrase "Je suis Charlie", songe à engager des poursuites judiciaires pour prévenir une exploitation commerciale de son slogan.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/le-createur-de-je-suis-charlie-denonce-les-derives-et-les-recuperations-du-slogan-7776230462
2015-01-16 11:16:00
http://media.rtl.fr/cache/0yXh8uTXRA7ypoEWa16Z6g/330v220-2/online/image/2015/0107/7776133298_je-suis-charlie.png