Un impôt pour les exilés fiscaux

Réagissez à toute l'actualité.

Vincent Parizot et Christelle Rebiere
Crédit : Elodie Grégoire
Vincent Parizot et Christelle Rebiere

Bonjour à tous, Nicolas Sarkozy a défendu hier soir sur TF1 sa volonté affirmé dimanche à Villepinte de renégocier les accords de Schengen pour empêcher que l'Europe se transforme en "passoire". Mais ce qui est nouveau c'est sa volonté de créer un impôt pour les exilés fiscaux. Il propose de lutter contre la catégorie "particulièrement scandaleuse" de Français qui pratiquent l'exil fiscal, en créant un "impôt lié à la nationalité". Les exilés fiscaux devront régler en France ce qu'ils ont payé en moins en impôts à l'étranger. Seule la fiscalité du patrimoine est visée. Mais c'est précisément pour échapper à l'ISF ou à la taxation des plus-values que certains contribuables partent en Suisse ou en Belgique. C'est un grand principe du droit fiscal - on paye les impôts en fonction du lieu où on habite et pas de sa nationalité - qui est remis en cause. Notons toutefois que cette mesure épargnerait les expatriés pour raisons professionnelles. "Je triomphe !", s'est réjoui Jean-Luc Mélenchon, "le Président de la République sortant reprend à son compte la solution du Front de Gauche concernant la taxation des déserteurs fiscaux à l'étranger".

Marine le Pen a ses 500 parrainages. Le FN l'a annoncé ce matin. C'est un feuilleton qui a provoqué de multiples débats, notamment sur ce blog et dans Les Auditeurs ont la parole. C'est fait, Marine le Pen fera une annonce officielle à Hénin-Beaumont dans l'après-midi.

Les prix de l'essence sans plomb ont atteint de nouveaux sommets la semaine dernière, à 1,6211 euro en moyenne pour le litre de sans plomb 95 et à 1,6610 pour celui de sans plomb 98. Une pompe sur l'Ile d'Yeu proposerait même de l'essence à 1,97 euros. L'essence à 2 euros n'est plus un mythe. Depuis la fin 2011, les prix de l'essence battent record sur record en France.

Il y a aussi du sport dans l'actualité. Vous pouvez déjà commenter la coupe franche de Philippe Saint-André, le sélectionneur du XV de France. Il a convoqué hier six nouveaux joueurs pour le dernier match du Tournoi des six nations contre le pays de Galles samedi à Cardiff, et évincé quatre des acteurs de la défaite face à l'Angleterre (24-22) dimanche au Stade de France (Lionel Nallet, Julien Dupuy, Maxime Mermoz et Julien Malzieu, en plus de Vincent Clerc, blessé à l'épaule gauche). L'arrière de Clermont Jean-Marcellin Butin, 20 ans et grand espoir du rugby français, honorera sa première convocation avec les Bleus.

On peut aussi parler de foot. L'OM joue très gros ce soir à Milan en huitième de finale de Ligue des Champions. L'équipe de Didier Deschamps est dans une mauvaise passe en championnat de France. Les Marseillais ne sont pas favoris, mais croyez-vous en l'exploit ? 32 10

Julien Fautrat

VOUS AIMEREZ AUSSI
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous