1 min de lecture Faits divers

La fraude fiscale, un manque à gagner de 80 milliards d'euros ?

Selon les sources, on estime que la fraude fiscale représente un manque à gagner de 60 à 80 milliards pour les finances publiques. Plus que ce que rapporte l'impôt sur le revenu. RTL, en partenariat avec le magazine Capital, a mené l'enquête.

La fraude fiscale dans le collimateur
La fraude fiscale dans le collimateur Crédit : AFP
La rédaction numérique de RTL

La nouvelle feuille d'impôt arrive
Pierre Moscovici et le nouveau ministre du Budget Bernard Cazeneuve ont présenté mercredi  la campagne 2013 de recouvrement de l'impôt sur le revenu. Les 37 millions de déclarations  seront envoyés par la Poste au cours de la 2 éme quinzaine d'avril. La date-limite pour renvoyer les déclarations papier a été  fixée au 27  mai minuit .

Avec la nouvelle déclaration, la télédéclaration simplifiée, plus besoin de joindre des justificatifs pour les dons par exemple (mais conserver les reçus quand même).  Au final, 10 milliards de hausse sont programmées.



Lire la suite
Faits divers Télévision
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7759919889
La fraude fiscale, un manque à gagner de 80 milliards d'euros ?
La fraude fiscale, un manque à gagner de 80 milliards d'euros ?
Selon les sources, on estime que la fraude fiscale représente un manque à gagner de 60 à 80 milliards pour les finances publiques. Plus que ce que rapporte l'impôt sur le revenu. RTL, en partenariat avec le magazine Capital, a mené l'enquête.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/la-fraude-fiscale-un-manque-a-gagner-de-80-milliards-d-euros-7759919889
2013-03-28 08:49:00
http://media.rtl.fr/cache/KdGr6Cn4-bENVgaO3yfINg/330v220-2/online/image/2013/0328/7759919798_la-fraude-fiscale-dans-le-collimateur.jpg