3 min de lecture Crime

L'affaire Landru

REPLAY - Monsieur Mystère… c’est le surnom qu’on donna à Landru au cours de son procès. Alors qu’on l’accuse d’avoir tué et brûlé onze malheureuses victimes dans sa cuisinière, l’homme se retranche dans un mutisme assourdissant.

Jacques Pradel L'heure du crime Jacques Pradel
>
Télécharger L'affaire Landru Crédit Image : Image du livre Affaire Landru, le récit du procès en images | Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel et Charlotte Meritan

L'édito de Jacques Pradel


Henri Désiré Landru, le Don Juan aux 283 conquêtes, le petit escroc devenu tueur en série, le « nouveau Barbe Bleue », comme l’ont appelé les journaux de l’époque, habitait au 75 rue de Rochechouart à Paris, sous la fausse identité de Lucien Gillet, ingénieur.

À lire aussi
Un policier américain à Saint-Louis, aux États-Unis (illustration) faits divers
États-Unis : la police abat un homme sourd, qui n'entendait pas les sommations

C’est là que le 12 avril 1919 au matin, les inspecteurs Belin et Braunberger, de la sûreté parisienne, arrêteront l’assassin qui deviendra l’un des pires tueurs en série du siècle !

Accusé de 11 assassinats, Landru sera condamné à la peine capitale par la cour d’assises de Versailles, le 30 novembre 1921.

Avec mes invités, nous vous dirons dans un instant comment s’est déroulé ce procès devant les familles des disparues, mais aussi devant le Tout-Paris de l’époque, fasciné par la personnalité de ce Don Juan assassin.

Nous revivrons les provocations de Landru, les interventions du Président de la cour d’assises, les témoignages des parties civiles, les dépositions des experts, et, bien sûr, la plaidoirie de son célèbre avocat qui a cru jusqu’au bout qu’il pourrait sauver la tête de son client…

Landru, le "Barbe-Bleue de Gambais"

Henri Désiré Landru a été surnommé le "Barbe-bleue de Gambais". Ce célèbre tueur en série trouvait en effet ses victimes en se faisant passer pour un homme veuf et esseulé, et séduisait ainsi des femmes seules. Il choisissait des proies relativement isolées de leur entourage, leur faisait miroiter prospérité et mariage, et les invitait à séjourner dans une villa isolée qu'il louait. 

L'objectif : contraindre ces jeunes femmes à signer des procurations à son bénéfice, lui permettant ensuite de disposer librement des comptes bancaires de ses victimes, une fois assassinées

Landru parvient à tuer en toute impunité pendant de nombreuses années, profitant du contexte de la Première Guerre mondiale pour dissimuler ses crimes plus aisément. On l'accuse des meurtres de onze personnes.

La foule se presse aux portes du palais de justice
La foule se presse aux portes du palais de justice Crédit : Image du livre Affaire Landru, le récit du procès en images

Mais ses victimes n'étaient finalement pas aussi isolées qu'il l'aurait voulu : c'est lorsque plusieurs personnes vont demander des nouvelles de leur soeur ou de leur cousine mariée à un mystérieux jeune homme et dont ils n'ont plus entendu parler depuis que Landru va être démasqué. L'inspecteur Jules Belin mène l'enquête et arrête Landru le 12 avril 1919.

Son procès s'ouvre après deux ans et demi d'instruction, le 7 novembre 1921. Il est condamné à la guillotine le 30 novembre 1921.

Au procès Landru
Au procès Landru Crédit : Image du livre Affaire Landru, le récit du procès en images

A propos du livre "Affaire Landru, le récit du procès en images"

Mot de l'éditeur : "Monsieur Mystère… c’est le surnom qu’on donna à Landru au cours de son procès. Alors qu’on l’accuse d’avoir tué et brûlé onze malheureuses victimes dans sa cuisinière, l’homme se retranche dans un mutisme assourdissant. Bien qu’il nie farouchement les faits qu’on lui reproche, l’accusé se permet d’opposer un « droit au respect à la vie privée », quand  le président de la cour lui demande où sont passées ses fiancées !

Du 7 au 30 novembre 1921, on jugea donc l’affaire Landru, ou comment un petit escroc sans envergure est devenu le Barbe bleue de Gambais. Bénéficiant d’une couverture médiatique sans équivalent pour l’époque, ce procès a été exceptionnel à plus d’un titre. Le Tout-Paris se bousculait pour assister – comme au théâtre ! – à l’une des audiences judiciaires, qui fut à l’origine de la naissance du criminel le plus célèbre du XXe siècle."

Nos invités

Eric Yung, écrivain et journaliste, auteur du livre Landru, 6h10, temps clair (Editions Télémaque - 2013)  ; Charles Borrett, auteur du livre Affaire Landru, le récit du procès en images (éditions MazetoSquare).

Affaire Landru le récit du procès en images
Affaire Landru le récit du procès en images
Landru 6h10 temps clair
Landru 6h10 temps clair



Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Crime Meurtres Tueur en série
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781718425
L'affaire Landru
L'affaire Landru
REPLAY - Monsieur Mystère… c’est le surnom qu’on donna à Landru au cours de son procès. Alors qu’on l’accuse d’avoir tué et brûlé onze malheureuses victimes dans sa cuisinière, l’homme se retranche dans un mutisme assourdissant.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-landru-7781718425
2016-02-05 11:24:00
http://media.rtl.fr/cache/-t_44gfn9mVrAa4rsDBlrQ/330v220-2/online/image/2016/0205/7781719437_proces-landru.JPG