Goodyear : Manuel Valls condamne la "violence" et promet des sanctions

C'est depuis la Guyane, où il est en déplacement, que le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a condamné la "violence" et les "agressions" contre les policiers lors de la manifestation qui a fait plusieurs blessés, jeudi midi lors d'un face-à-face entre les salariés de l'usine Goodyear d'Amiens Nord et les forces de l'ordre. Il promet des sanctions.

>
Manuel Valls, en déplacement en Guyane : "La violence n'est pas la voie du dialogue" Crédit : Julien Dumond

Valls condamne fermement
"Je peux comprendre et entendre la colère et le désarroi des salariés qui ont peur de perdre leur emploi, mais la violence est inacceptable dans une démocratie", a déclaré Manuel Valls depuis la Guyane. "Le Premier ministre et le gouvernement privilégient le dialogue social et la concertation. Un texte important vient d'être adopté par le Conseil des ministres, donc il n'y a pas de place pour la violence", a-t-il poursuivi.

"Je condamne très fermement cette violence qui n'a rien à voir avec l'idée que je me fais du syndicalisme qui est pratiqué en général par les syndicats de notre pays", a ajouté le ministre de l'Intérieur, qui a annoncé des poursuites judiciaires.

Le leader CGT accuse sur RTL
Des heurts ont éclaté jeudi matin entre des salariés de Goodyear et les forces de l'ordre devant le siège français du fabricant américain de pneumatiques, en margé d'un comité d'entreprise sur le plan de fermeture du site d'Amiens-Nord. Quinze policiers ont été blessés dans les échauffourées et cinq d'entre eux ont été hospitalisés.

"La violence, elle n'est pas dans le rang des salariés quand vous êtes provoqués par les forces de l'ordre", avait dit jeudi soir sur RTL Mickaël Wamen, délégué syndical CGT (majoritaire à Amiens-Nord). "J'aimerais d'ailleurs qu'une enquête soit menée car j'ai moi-même été victime ce soir en repartant du siège de forces de l'ordre qui ont dit 'on va en découdre bientôt'". 


Les sites Goodyear en Europe, les chiffres du groupe

par La rédaction de RTLJournalistes RTL
Suivez La rédaction de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous