Geneviève de Fontenay sur RTL : "C'est terminé avec Endemol !"

Dans un long entretien téléphonique avec Laurent Marsick, du service culture de RTL, madame de Fontenay est revenue sur l'affaire qui secoue le monde des Miss depuis ce matin. Elle confirme qu'elle assigne bel et bien aux prud'hommes le producteur de l'émission Miss France sur TF1, Endemol. Fidèle à se réputation, la "dame au chapeau" ne mâche pas ses mots contre la société audiovisuelle qui, selon elle, "salit l'image de Miss France". Elle annonce en outre qu'elle va créer son propre comité : "Celles qui voudront écarter les cuisses iront chez Endemol, les autres viendront chez moi !"

Geneviève de Fontenay considère que son employeur, Endemol, a rompu le contrat qui les liait en laissant Kelly Bochenko, la Miss Paris destituée pour des photos dénudées, participer à l'émission de TF1 "La Ferme Célébrités".

Vous allez donc assigner Endemol en justice ?

"Ca ne devrait pas vous étonner parce que ça fait quand même un moment que je proteste. J’ai protesté avec l’affaire Valérie Bègue. Après les photos, cette Bègue ils en ont fait une star, pratiquement. Après il y a eu cette affaire Bochenko qui a vraiment fait déborder le vase. Comment Endemol qui est quand même notre partenaire, qui a entériné tous nos règlements, comment ils ont pu aller récupérer cette fille qui a menti comme jamais personne n’a menti avec des photos comme jamais on a vu dans l’histoire du Comité Miss France, des photos pornographiques. Est-ce que Miss France est l’image là-dedans, dans ces émissions débiles affligeantes de vulgarité, à la limite de la décence… Est-ce que c’est ça Miss France ? Comment voulez-vous que j’accepte ça ? Ca suffit maintenant !

Depuis que je suis là, Miss France ça représentait quelque chose. C’est Edgar Faure en 67 qui écrivait "je suis fier de pouvoir féliciter une aussi charmante incarnation de la République"... de la République ! Et depuis 3 ans on salit l’image comme ça, c’est pas possible ! Je ne vais pas vendre mon âme maintenant avec les quelques années qui me restent pour voir saccager comme ça cette image qu’avec Louis de Fontenay on a réussi à donner au bout de tant d’années. Maintenant ça va être Xavier et Geneviève de Fontenay qui vont continuer. Alors celles qui veulent écarter leurs cuisses elles iront chez Endemol, elles auront plus de chances. Celles qui veulent rester dignes, se respecter elles-mêmes et respecter les autres, elles viendront chez moi. De toutes façons dans un premier temps j’attaque la société Miss France Endemol devant les Prud’hommes pour rupture de contrat parce que quand ça a été vendu en 2002, il y avait bien l’éthique, il y avait l’image Mis France qui faisait partie de la vente. Miss France ça ne doit pas réussir grâce au scandale."

Vous avez le sentiment aujourd’hui que Endemol et d’une façon plus générale, un certain nombre de gens, ont piétiné l’image de Miss France ?

"Ah oui absolument. Et on m’a souvent dit "mais Geneviève vous ne pouvez pas continuer comme ça". J’étais leur salariée à 5.000€ par mois, tandis qu’ils donnent 6.000€ à cette Bochenko par semaine pour ce qu’elle a fait. Et bien non, ça ne peut pas continuer, bien entendu. Je ne peux pas avoir un pied d’un côté et un pied de l’autre côté sinon je ne suis pas conforme à mes valeurs. Donc je ne veux plus de leur salaire. Maintenant on va faire autre chose et puis c’est tout !"

Vous allez prendre contact avec tous les comités régionaux ?

"On est en contact permanent. Ils m’ont toujours dit "on ira là où vous irez. J’ai plein de gens qui me soutiennent. Mon baromètre c’est la rue. Vous n’avez qu’à me suivre dans la rue, vous verrez comment les gens me parlent. Les jeunes, les Magrébins, les Noirs, les camionneurs, les éboueurs. Tous les gens simples qui ont confiance en ce qu’on fait, ils me le disent tous ! Je suis en paix avec ma conscience et je veux continuer ce que j’ai toujours fait depuis que je suis là."

Votre décision est irrévocable ?

"Ah oui elle est irrévocable, absolument. C'est terminé, Endemol ! Je ne peux pas accepter ça, je ne peux pas ! Et je ne veux pas. Je ne veux plus."

VOIR AUSSI L'ARTICLE "GENEVIÈVE DE FONTENAY JETTE L'ÉPONGE"

par La rédaction de RTLJournalistes RTL
Suivez La rédaction de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
5937534711
Geneviève de Fontenay sur RTL : "C'est terminé avec Endemol !"
Geneviève de Fontenay sur RTL : "C'est terminé avec Endemol !"
Dans un long entretien téléphonique avec Laurent Marsick, du service culture de RTL, madame de Fontenay est revenue sur l'affaire qui secoue le monde des Miss depuis ce matin. Elle confirme qu'elle assigne bel et bien aux prud'hommes le producteur de l'émission Miss France sur TF1, Endemol. Fidèle à se réputation, la "dame au chapeau" ne mâche pas ses mots contre la société audiovisuelle qui, selon elle, "salit l'image de Miss France". Elle annonce en outre qu'elle va créer son propre comité : "Celles qui voudront écarter les cuisses iront chez Endemol, les autres viendront chez moi !"
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/genevieve-de-fontenay-sur-rtl-c-est-termine-avec-endemol-5937534711
2010-04-01 09:50:00