1 min de lecture Faits divers

Enquête sur des bizutages à la fac de médecine d'Amiens

Depuis dix ans, une loi interdit le bizutage en France. Et pourtant, il se pratique encore au quotidien. Information RTL : à la faculté de médecine d'Amiens, il faut être redoublant ou copain avec un redoublant pour accéder à l'amphi principal. Sinon, les sévices pleuvent. Les enseignants font mine de ne rien voir. Sur notre antenne, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Valérie Pécresse, a annoncé qu'elle allait demander au rectorat d'ouvrir une enquête.

Stéphane Carpentier et Vincent Parizot

"Je vais demander (au rectorat) de prendre toutes les mesures qui s'imposent", a-t-elle déclaré sur RTL. La ministre a ajouté qu'elle allait donner des consignes "de vigilance" à toute la communauté universitaire. "Nous condamnons fermement toutes les pratiques de bizutage, qui sont interdites par la loi", a répété Valérie Pécresse.

Evoquant sa propre expérience, elle a raconté avoir fait l'objet d'un "bizutage extrêmement dur, dans une classe préparatoire". "J'en garde le souvenir (...) de rites humiliants, moralement et psychologiquement, qu'on peut supporter quand on est soi-même très solide mais qui peuvent briser des jeunes, pour toute l'année", a-t-elle affirmé.

Le commissariat d'Amiens mène une enquête sur ces agissements.

Pour joindre l'association "SOS Bizutage" : 06 60 29 43 76
Par mail :contact@sos-bizutage.com
Le site de "SOS Bizutage"

Lire la suite
Faits divers Le choix de RTL Éducation nationale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
1019538
Enquête sur des bizutages à la fac de médecine d'Amiens
Enquête sur des bizutages à la fac de médecine d'Amiens
Depuis dix ans, une loi interdit le bizutage en France. Et pourtant, il se pratique encore au quotidien. Information RTL : à la faculté de médecine d'Amiens, il faut être redoublant ou copain avec un redoublant pour accéder à l'amphi principal. Sinon, les sévices pleuvent. Les enseignants font mine de ne rien voir. Sur notre antenne, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Valérie Pécresse, a annoncé qu'elle allait demander au rectorat d'ouvrir une enquête.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/enquete-sur-des-bizutages-a-la-fac-de-medecine-d-amiens-1019538
2008-09-25 18:03:00