1 min de lecture Police

De braqueur à cinéaste, la vie de François Troukens

INVITÉ RTL – François Troukens publie "Armée de résilience", le roman de sa vie, entre braquages, littérature et rédemption.

Marc-Olivier Fogiel L'Entretien du jour Marc-Olivier Fogiel
>
Télécharger "Armée de résilience" la vie de François Troukens, de braqueur à cinéaste Crédit Image : Shutterstock/SIPA | Crédit Média : Vincent Parizot | Durée : | Date : La page de l'émission
Vincent Parizot
Vincent Parizot et La rédaction numérique de RTL

François Troukens est un auteur et cinéaste belge. Il publie ce jeudi 2 novembre, Armée de résilience, chez First. C'est l'histoire de sa vie : celle d'une enfance et d'une éducation imprégnée de littérature et de culture, puis de sa dérive vers le grand banditisme et la prison, avant de parvenir à la rédemption. Mais le 6 décembre sort aussi son premier long-métrage, Tueur, avec un casting franco-belge composé notamment d'Olivier Gourmet, de Bouli Lanners, ou de Lubna Azabal.

Au départ, c'est la curiosité de François Troukens qui l'a poussé dans les bras du banditisme. "C'est un monde qui me fascinait à l'époque (…) J'avais envie de traverser le mur et de découvrir ce milieu-là", relate-t-il. Et je me suis rendu compte que j'étais dans l'erreur, mais faire marche arrière ça m'a pris du temps. Plus de 15 ans parce que j'ai aussi fait 8 ans de cavale."

À lire aussi
Saisie de cocaïne à Nanterre (Illustration) Gironde
Gironde : plus d'une tonne de cocaïne saisie en région bordelaise, 23 suspects interpellés

C'est difficile de dire non aux gens avec qui on a fait équipe

François Troukens, auteur et cinéaste
Partager la citation

C'est tout ce processus qu'il prend le temps de détailler dans son livre. Et notamment la difficulté de quitter le grand banditisme lorsqu'on en a fait partie. "Ça a été compliqué pour moi de sortir de ce milieu-là, donc je raconte dans ce livre comment on entre dans le grand banditisme, mais aussi comment on fait pour en sortir. Et ce n'est pas si facile", explique François Troukens. "C'est difficile à un moment donné de dire non aux gens avec qui on a fait équipe", ajoute-t-il.

Aujourd'hui j'accepte mon passé

François Troukens, auteur et cinéaste
Partager la citation

En 2004, il est finalement arrêté après une course-poursuite dans Paris, et emprisonné à la prison de la Santé. "Quand je suis entré en prison en 2004, j'ai pris la décision de ne plus m'évader (…) Je voulais que le négatif devienne du positif. Et aujourd'hui, j'utilise ce négatif pour en faire du positif", raconte l'ancien braqueur.

À sa sortie de prison sous condition en 2010 il décide de réaliser un premier film et de vivre de sa plume. Et ses efforts paieront. "Aujourd'hui, j'accepte mon passé, je l'assume, mais je demande qu'on juge l'artiste", termine François Troukens.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police Société Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790783110
De braqueur à cinéaste, la vie de François Troukens
De braqueur à cinéaste, la vie de François Troukens
INVITÉ RTL – François Troukens publie "Armée de résilience", le roman de sa vie, entre braquages, littérature et rédemption.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/de-braqueur-a-cineaste-la-vie-de-francois-troukens-7790783110
2017-11-02 21:16:58
http://media.rtl.fr/cache/YK_esQOQGvEjcdYN7eKNQg/330v220-2/online/image/2017/1102/7790783198_francois-troukens-l-ancien-braqueur-devenu-cineaste.jpg