EN IMAGES - Bastia : malgré une forte tension, la manifestation en soutien au supporter blessé se passe dans le calme

REPLAY - 4.000 manifestants ont défilé dans les rues de Bastia pour soutenir Maxime Beux, supporter bastiais qui a perdu l'usage de son œil au cours d'affrontements avec la police en marge du match Reims-Bastia le 13 février.

4.000 personnes ont manifesté dans les rues de Bastia le 20 février 2016. Crédits : Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP | Date : 20/02/2016
4.000 personnes ont manifesté dans les rues de Bastia le 20 février 2016. Crédits : PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP | Date : 20/02/2016
4.000 personnes ont manifesté dans les rues de Bastia le 20 février 2016. Crédits : PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP | Date : 20/02/2016
4.000 personnes ont manifesté dans les rues de Bastia le 20 février 2016. Crédits : PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP | Date : 20/02/2016
4.000 personnes ont manifesté dans les rues de Bastia le 20 février 2016. Crédits : PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP | Date : 20/02/2016
4.000 personnes ont manifesté à Bastia le 20 février 2016. Crédits : PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP | Date : 20/02/2016
1/1

4.000 personnes se sont rassemblées samedi 20 février à Bastia. Bastia 1905, le principal club de supporters du SC Bastia, avait appelé à défiler pour soutenir Maxime Beux, un supporter bastiais qui a perdu l'usage d'un œil à la suite de violents affrontements avec les forces de l'ordre en marge du match Reims-Bastia le 13 février. Il a été blessé par un tir de Flash-Ball. Il a même évoqué, selon son avocate, "un guet-apens tendu par les policiers". Le parquet de Reims assure de son côté qu'il se serait blessé en tombant sur un poteau alors qu'il était poursuivi par des policiers. Le cortège s'est déplacé dans le calme derrière une banderole "Ghjustizia per Maxime" (justice pour Maxime).

À la suite de cette manifestation, Jacques Toubon, le Défenseur des droits a décidé d'ouvrir une enquête pour éclaircir les circonstances dans lesquelles s'est produit cet incident. Jusque-là, seule une information judiciaire avait été lancée à Reims. 

Des engins explosifs découverts à proximité de la préfecture de Bastia

Sur place, la tension était palpable. Avant même le début de la manifestation, le préfet de Haute-Corse a publié un communiqué dans lequel il a précisé que des engins explosifs - des boules de pétanque percées remplies avec du nitrate - ont été découverts à proximité de la préfecture de Bastia.


La manifestation, qui n'a connu aucun débordement, avait aussi pour objectif de dénoncer la condamnation à cinq mois de prison ferme d'un jeune de 20 ans interpellé le 16 février lors d'une manifestation à Corte, où se trouve l'université de Corse. "On n'oublie pas Rémi (Di Caro) qui a soutenu Maxime et qui paie pour cela", a déclaré un des porte-parole de Bastia 1905, Jean-Etienne Venturi.

>
Supporter de Bastia blessé à un oeil le Défenseur des droits a demandé l'ouverture d'une enquête Crédit Média : Julien Fautrat
La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781983605
EN IMAGES - Bastia : malgré une forte tension, la manifestation en soutien au supporter blessé se passe dans le calme
EN IMAGES - Bastia : malgré une forte tension, la manifestation en soutien au supporter blessé se passe dans le calme
REPLAY - 4.000 manifestants ont défilé dans les rues de Bastia pour soutenir Maxime Beux, supporter bastiais qui a perdu l'usage de son œil au cours d'affrontements avec la police en marge du match Reims-Bastia le 13 février.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/bastia-malgre-une-forte-tension-la-manifestation-en-soutien-au-supporter-blesse-se-passe-dans-le-calme-7781983605
2016-02-20 19:16:00
http://media.rtl.fr/cache/P-yf43kMv4GbphP6eRcHDw/330v220-2/online/image/2016/0220/7781984084_000-837i2.jpg