Affaire Tapie : "On a peut-être péché par imprudence", estime Stéphane Richard

INFO RTL - Stéphane Richard, le PDG de France Telecom et ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde a estimé mardi avoir peut-être "péché par imprudence mais certainement pas par malhonnêteté" dans le cadre de l'affaire Tapie.

Stéphane Richard, le PDG de France Telecom, avait dirigé le cabinet de Christine Lagarde à Bercy en 2007. C'est à cette époque qu'avait eu lieu la procédure d'arbitrage qui avait permis à Bernard Tapie de toucher 400 millions d'euros dans le dossier Adidas.

Alors que Christine Lagarde  sera entendue jeudi 23 et vendredi 24 mai devant la Cour de justice de la République, Stéphane Richard reconnaît avoir "peut-être péché par imprudence mais certainement pas par malhonnêteté".

On n' en aucun cas participé à de la fraude fiscale

Stéphane Richard

"Pas évident" de répondre aux questions

"On est dans l'état d'esprit de gens qui sont disponibles pour répondre à toutes les questions qu'on nous posera", assure-t-il sur RTL. L'homme martèle son innocence : "On n'a en aucun cas participé à une entreprise de fraude organisée", jure-t-il.

Ce n'est pas une partie de plaisir.

Stéphane Richard

"Ça nous confère une certaine sérénité",poursuit Stéphane Richard avant de nuancer ses propos : "Ce n'est pas une partie de plaisir d'autant plus que les faits sont anciens. Quand on vous demande ce que vous avez fait ou dit tel jour il y a sept ans, ce n'est pas évident".

On a cru bien faire.

Stéphane Richard

Le domicile du patron du groupe de téléphonie avait été perquisitionné en janvier. "A aucun moment, ni Christine Lagarde ni moi n'avons eu le sentiment de participer à une malhonnêteté faite sur le dos du contribuable. On a cru bien faire, on a des arguments solides pour le montrer", conclue-t-il.

>
Stéphane Richard : "On a cru bien faire" Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel

L’arbitrage de la vente litigieuse d'Adidas par le Crédit Lyonnais en 1993 avait au final été rendu en faveur de Bernard Tapie en 2007. Le tribunal arbitral, instance privée, avait condamné en juillet 2008 le Consortium de réalisation" (CDR), gérant le passif de la banque, à verser à l'homme d'affaires 285 millions d'euros d'indemnités, dont 45 millions à titre de préjudice moral (400 millions d'euros avec les intérêts).

Crédit : IDE
Affaire Lagarde/Tapie : ce que des députés socialistes reprochent à Christine Lagarde
La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7761574386
Affaire Tapie : "On a peut-être péché par imprudence", estime Stéphane Richard
Affaire Tapie : "On a peut-être péché par imprudence", estime Stéphane Richard
INFO RTL - Stéphane Richard, le PDG de France Telecom et ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde a estimé mardi avoir peut-être "péché par imprudence mais certainement pas par malhonnêteté" dans le cadre de l'affaire Tapie.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/affaire-tapie-on-a-cru-bien-faire-estime-stephane-richard-7761574386
2013-05-21 19:51:00