Pluie de météorites dans l'Oural : "fin du monde" ou phénomène "normal" ?

VIDEOS - Paniqués et choqués, les habitants de la région russe de l'Oural ont tout imaginé vendredi matin, du crash aérien à la fin du monde, lorsqu'une lumière blanche a soudainement tout illuminé autour d'eux, suivie de violentes explosions qui ont soufflé les vitres de leur immeuble. Et pourtant : ce n'était que des débris de météorites arrivant sur la Terre. Un phénomène loin d'être inconnu.

Que s'est-il passé ?
"Une météorite s'est désintégré à 5.000 mètres au-dessus de l'Oural, brûlant partiellement dans les couches basses de l'atmosphère. Des fragments du météorite ont atteint la Terre et sont tombés dans des zones peu habitées de la région de Tcheliabinsk", a indiqué l'antenne locale du ministère russe des Situations d'urgence dans un communiqué. Selon la même source, l'onde de choc a soufflé les vitres "des étages supérieurs des immeubles". 

La météorite, un "bolide" faisait "des dizaines de tonnes", selon un spécialiste russe, Sergueï Smirnov, cité sur la chaîne Rossia 24. 



Décryptage scientifique


Une lumière blanche et une boule de feu orange : voici à quoi ressemblait le ciel de Russie. Ceux qui ont pu observer le phénomène disent avoir aperçu une intense lueur blanche, puis une "boule de feu orange" avant que l'explosion ne retentisse quelques minutes plus tard. L'intense lueur blanche correspondrait à l'entrée de la météorite dans l'atmosphère. 

Ensuite, elle pénètre dans une atmosphère plus dense, chauffe "et elle devient rouge", puis, à force de vibrations, "elle va finir par exploser, provoquer des secousses comme un avion supersonique", selon Priscilla Abraham, responsable du planétarium de l'Espace des sciences de Rennes, qui décryptait le phénomène, qui s'était produit en juillet 2011 au-dessus de la Bretagne. 

En temps normal, les météorites explosent à 90 ou 70 km d'altitude. En théorie, à une telle altitude et dans des conditions optimales, le phénomène peut être visible jusqu'à 800 km. 

Un phénomène courant 
Selon l'encyclopédie en ligne Wikipédia, "42.000 météorites de masse supérieure à 10 g atteignent le sol chaque année et entre 2.000 et 5.000 météorites de plus d’un kilogramme". Pourtant, la plupart ne sont pas repérables après leur chute. Mais depuis la prolifération des smartphones, et d'Internet, de nombreux témoignages vidéos montrent la fréquence des chutes de météorites sur notre bonne vieille Terre.

Voici par exemple ce que donne une chute de météorite (ici en 2008 au-dessus des Etats-Unis) : 


Une voiture de police au Canada a filmé une scène semblable en 2008


En 2011, au Pérou


En juillet 2011... en France !


Et donc, en 2013, en Russie.

Ce que sont les météorites et les étoiles filantes

Ce que sont les météorites et les étoiles filantes


Voici à quoi ressemble une météorite de près

VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7758210730
Pluie de météorites dans l'Oural : "fin du monde" ou phénomène "normal" ?
Pluie de météorites dans l'Oural : "fin du monde" ou phénomène "normal" ?
VIDEOS - Paniqués et choqués, les habitants de la région russe de l'Oural ont tout imaginé vendredi matin, du crash aérien à la fin du monde, lorsqu'une lumière blanche a soudainement tout illuminé autour d'eux, suivie de violentes explosions qui ont soufflé les vitres de leur immeuble. Et pourtant : ce n'était que des débris de météorites arrivant sur la Terre. Un phénomène loin d'être inconnu.
http://www.rtl.fr/actu/sciences-environnement/pluie-de-meteorites-dans-l-oural-est-ce-normal-7758210730
2013-02-15 10:23:00