Santé : trois-quarts des chirurgiens pratiquent des dépassements d'honoraires

INFO RTL - Près des trois-quarts des chirurgiens pratiquent des tarifs plus élevés que le tarif de base de la Sécurité sociale. C'est vrai aussi pour plus de la moitié des gynécologues, des ORL ou des ophtalmos.

Les spécialistes ne sont pas les seuls qui coûtent chers aux Français
Crédit : AFP / Archives
Les spécialistes ne sont pas les seuls qui coûtent chers aux Français

Aujourd'hui, une part croissante de nos dépenses de santé n'est plus remboursée par l'Assurance-Maladie. RTL révèle les conclusion du premier Observatoire civil des dépenses de santé santé lancé ce lundi 27 mai 2013 par 60 millions de consommateurs, le Collectif inter-associatif sur la santé(*), et Santéclair.

Objectif de cet observatoire : contrôler de manière indépendante l'application de l'accord conclu à l'automne entre les médecins et la Sécurité sociale, pour pousser les pouvoirs publics à agir.

Les dépassements d'honoraires varient selon les régions

Les dépassements d'honoraires sont devenus la règle aujourd'hui dans certaines spécialités. Les trois-quarts des chirurgiens pratiquent des tarifs plus élevés que le tarif de base de la Sécu. Pour les ORL, des gynécologues, et des ophtalmologistes, la proportion dépasse les 50%. Ce qui reste à charge pour les patients est parfois très élevé (13 milliards d'euros en 2012).

Les dépassements d'honoraires varient aussi selon les régions. Ainsi, les soins sont bien moins chers en Lorraine et en Bretagne qu'en région parisienne, en Rhône-Alpes et sur la Côte d'Azur.

Ecoutez la chronique "RTL Conso Matin"

>
"RTL Conso Matin" : un Obervatoire des dépassements d'honoraires Crédit Média : Armelle Lévy Télécharger

Il faudrait tout remettre à plat pour éviter les abus. Aujourd'hui, entre 10% et 25% de la population, selon les enquêtes, renoncent à se soigner parce que c'est trop cher.

Invité de RTL lundi matin, le rédacteur en chef de 60 millions de consommateurs regrette que la mise en place de punitions contre les médecins qui abusent - prévue par l'accord -, peine à voir le jour. "Chaque fois que nous abordons le sujet, on nous annonce des sanctions. S'ensuit une bagarre entre le Conseil de l'Ordre et l'Assurance-Maladie. Et au final, tout se passe très bien pour le médecin", analyse Thomas Laurenceau.

L'interview de Thomas Laurenceau, invité de "RTL&Vous"

>
Thomas Laurenceau, rédacteur en chef de "60 millions de consommateurs" : "Nous sommes là pour surveiller les dépassements d'honoraires" Crédit Média : Laurent Bazin


(*) Le Collectif inter-associatif sur la santé regroupe une quarantaine d'associations de patients, et Santéclair est une société qui travaille à faire baisser le coût des assurances complémentaires.

u f
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7761741386
Santé : trois-quarts des chirurgiens pratiquent des dépassements d'honoraires
Santé : trois-quarts des chirurgiens pratiquent des dépassements d'honoraires
INFO RTL - Près des trois-quarts des chirurgiens pratiquent des tarifs plus élevés que le tarif de base de la Sécurité sociale. C'est vrai aussi pour plus de la moitié des gynécologues, des ORL ou des ophtalmos.
http://www.rtl.fr/actu/sante-trois-quarts-des-chirurgiens-pratiquent-des-depassements-d-honoraires-7761741386
2013-05-27 07:23:00
http://media.rtl.fr/cache/mAn0E6DUGVVBeJ_hj992qQ/330v220-2/online/image/2013/0527/7761741473_les-specialistes-ne-sont-pas-les-seuls-qui-coutent-chers-aux-francais.jpg