Sarkozy et Tapie auraient conclu un marché sur l'arbitrage, selon un témoignage

"Mediapart" publie le témoignage d'un ex-employé de la banque Reyl, qui affirme que Bernard Tapie et Nicolas Sarkozy auraient conclu un marché, aboutissant à l'arbitrage en la faveur de l'homme d'affaires.

Un témoignage d'un ex-cadre de la banque Reyl rapporte des propos de Bernard Tapie affirmant être "sûr" qu'une décision serait rendue en sa faveur dans le cadre de l'arbitrage, selon Mediapart.
Crédit : AFP (Montage)
Un témoignage d'un ex-cadre de la banque Reyl rapporte des propos de Bernard Tapie affirmant être "sûr" qu'une décision serait rendue en sa faveur dans le cadre de l'arbitrage, selon Mediapart.

L'homme d'affaires Bernard Tapie aurait affirmé cinq mois avant l’arbitrage en sa faveur "être certain de gagner une grosse somme d’argent" parce que "Nicolas Sarkozy, dont il était très proche, lui devait quelque chose", selon des propos rapportés par le financier Pierre Condamin-Gerbier dans un procès-verbal dévoilé par le site Internet Mediapart.

Tapie au courant du résultat de l'arbitrage avant l'heure ?

Les juges d'instruction soupçonnent l'arbitrage grâce auquel Bernard Tapie s'était vu octroyer 403 millions d'euros pour solder le litige sur la vente d'Adidas, d'avoir été truqué au profit de l'homme d'affaires. L’État est partie civile dans cette affaire et a déposé un recours pour faire annuler cet arbitrage.

Or selon le témoignage sur procès-verbal de cet ex-cadre de la banque suisse Reyl, Bernard Tapie aurait tenu des propos qui semblent accréditer non seulement l'idée d'un trucage, mais aussi de l'intervention directe de l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy.

Tapie avait la certitude que son conflit avec le Crédit lyonnais serait tranché en sa faveur

Pierre Condamin-Gerbier


Selon Mediapart, l'homme d'affaires aurait rencontré Pierre Condamin-Gerbier par l’intermédiaire d’une autre financière, Ariane Slinger, au cours d’un dîner en février 2008. Au cours de ce dîner, Bernard Tapie lui aurait appris qu’il désirait racheter un club de football en Suisse. 

Connaissant la situation financière de son interlocuteur, Pierre Condamin-Gerbier se serait enquis de la manière dont celui-ci allait procéder. Et c’est à ce moment-là que Bernard Tapie lui aurait répondu être “absolument certain de percevoir une très forte somme d'argent (...) d'une décision qui serait rendue en sa faveur dans le cadre d'un arbitrage entre lui et le Crédit lyonnais”, selon Mediapart.

Nicolas Sarkozy "devait quelque chose" à Bernard Tapie


Le témoignage du financier incrimine non seulement la régularité de l’arbitrage, mais jette aussi des doutes sur le rôle de Nicolas Sarkozy, en dévoilant l’idée d’un marché entre les deux hommes : “Monsieur Tapie m'a affirmé que Nicolas Sarkozy, dont il était très proche, lui devait quelque chose en retour de son soutien public dans le cadre de la présidentielle 2007 et que du fait de son élection à la présidence de la République Monsieur Sarkozy allait nécessairement influencer la décision” raconte, selon Mediapart, Pierre Condamin-Gerbier  à la Brigade financière. “Monsieur Tapie avait la certitude que son conflit avec le Crédit lyonnais serait tranché en sa faveur”, poursuit encore l’ancien banquier.

Pierre Condamin-Gerbier est un ex-cadre de la banque Reyl, entendu comme témoin dans l'enquête sur l'affaire Cahuzac et sur une affaire de  "blanchiment de fraude fiscale" visant l’établissement suisse. Il a déclaré posséder une liste de contribuables français ayant des comptes en Suisse.

La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7762932857
Sarkozy et Tapie auraient conclu un marché sur l'arbitrage, selon un témoignage
Sarkozy et Tapie auraient conclu un marché sur l'arbitrage, selon un témoignage
"Mediapart" publie le témoignage d'un ex-employé de la banque Reyl, qui affirme que Bernard Tapie et Nicolas Sarkozy auraient conclu un marché, aboutissant à l'arbitrage en la faveur de l'homme d'affaires.
http://www.rtl.fr/actu/politique/tapie-et-sarkozy-auraient-conclu-un-marche-sur-l-arbitrage-selon-un-temoignage-7762932857
2013-07-06 20:22:00
http://media.rtl.fr/cache/IheNDhKdd4Kym4EfCspBxA/330v220-2/online/image/2013/0706/7762934039_un-temoignage-d-un-ex-cadre-de-la-banque-reyl-rapporte-des-propos-de-bernard-tapie-affirmant-etre-sur-qu-une-decision-serait-rendue-en-sa-faveur-dans-le-cadre-de-l-arbitrage-selon-mediapart.jpg