Réserve parlementaire : des subventions inégalement réparties à travers la France

INFOGRAPHIE - Députés et sénateurs ont bénéficié en 2011 de plus de 150 millions d'euros pour financer des projets à travers l'Hexagone, mais la répartition de ces subventions est très inégale.

Les députés réunis à l'Assemblée nationale
Crédit : AFP / Archives, Bertrand Guay
Les députés réunis à l'Assemblée nationale

Les 1.038 pages ont été dévoilées mercredi. Après une longue bataille juridique face à l'Etat, Hervé Lebreton, président de l'association "Pour une démocratie directe", a rendu public le détail des subventions versées en 2011 aux collectivités locales grâce à la réserve parlementaire. L'enveloppe - jusqu'alors opaque - était à la disposition des députés et sénateurs pour financer des projets.

Plus de 150 millions d'euros ont ainsi été distribués cette année-là, répartis de façon inégale à travers l'Hexagone. Votre département fait-il partie des plus privilégiés ou, au contraire, des délaissés ? RTL.fr a compilé les données pour la France métropolitaine et vous propose de découvrir la répartition géographique des subventions. Tour d'horizon.

Mieux vaut avoir un parlementaire influent de la majorité

Les cinq départements les plus bénéficiaires
1. Val-de-Marne :
6.466.654 euros
2. Oise : 5.863.076 euros
3. Haute-Savoie : 5.006.378 euros
4. Seine-et-Marne : 4.949.953 euros
5. Moselle : 3.824.856 euros

En haut du classement figurent les départements des parlementaires les mieux lotis lors de l'attribution de la réserve parlementaire. Avant une récente réforme, chaque député ou sénateur recevait une enveloppe différente, souvent en fonction de son influence au sein du Palais Bourbon ou du Palais du Luxembourg.

En 2011, le Val-de-Marne bénéficiait ainsi de l'enveloppe de son député Gilles Carrez, rapporteur de la commission des Finances ; l'Oise de celle de son sénateur Philippe Marini, rapporteur de la commission des Finances ; la Haute-Savoie de celle de Bernard Accoyer, à l'époque président de l'Assemblée nationale et la Seine-et-Marne de celle de Christian Jacob, président du groupe UMP. Tous figurent parmi les parlementaires dotés des plus importantes subventions.

La présence de la Moselle dans ce top 5 peut être expliquée par son nombre important d'élus de la majorité de l'époque, une majorité privilégiée. En 2011, un élu UMP bénéficiait en moyenne de 190.000 euros, contre un peu plus de 39.000 pour un socialiste, relevait le Monde. Désormais, la somme a été uniformisée : un député touche en moyenne 130.000 euros.

Moins d'élus, moins de subventions

Les cinq départements les moins bénéficiaires
1. Paris :
40.000 euros
2. Haute-Alpes : 186.220 euros
3. Alpes-de-Haute-Provence : 278.464 euros
4. Haute-Vienne : 351.876 euros
5. Charente : 352.641 euros

La capitale ferme la marche, avec une unique subvention de 40.000 euros du député Tony Dreyfus. Objectif : assurer la "réfection de la cour de récréation, la réhabilitation des sanitaires et l'aménagement d'un jardin pédagogique à l'école Louis Blanc".

Pour les autres départements présents en bas du classement, les faibles subventions allouées s'explique en partie par leur faible nombre d'élus. Les Hautes-Alpes et les Alpes-de-Haute-Provence ne dispose chacune que de deux députés par exemple, la Haute-Vienne et la Charente seulement trois. Des parlementaires moins nombreux, plus souvent issus de l'opposition. Résultat : moins d'argent à distribuer.

La rédaction vous recommande
par Mathieu DehlingerJournaliste RTL
Suivez Mathieu Dehlinger sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7763044846
Réserve parlementaire : des subventions inégalement réparties à travers la France
Réserve parlementaire : des subventions inégalement réparties à travers la France
INFOGRAPHIE - Députés et sénateurs ont bénéficié en 2011 de plus de 150 millions d'euros pour financer des projets à travers l'Hexagone, mais la répartition de ces subventions est très inégale.
http://www.rtl.fr/actu/politique/reserve-parlementaire-des-subventions-inegalement-reparties-a-travers-la-france-7763044846
2013-07-11 13:06:00
http://media.rtl.fr/cache/akVCjLofexB1SXB9kRdl5g/330v220-2/online/image/2013/0618/7762435679_les-deputes-reunis-a-l-assemblee-nationale.jpg