Quand la Chine s'installe à Châteauroux

Alors que le Président chinois effectue sa visite d'Etat en France, une plateforme de coopération économique entre les deux pays est officialisée ce vendredi dans l'Indre. Le "Châteauroux Business District", prévoit l'implantation à partir de 2012 de quarante entreprises chinoises sur une emplacement de 850 hectares de la communauté d'agglomération castelroussine. Ces entreprises assembleraient des produits fabriqués en Chine dans le domaine de la téléphonie et de l'informatique. Elles devraient créer 4.000 emplois destinés à 80% à des Français. Un scénario idéal selon le maire de la ville alors que deux usines de Châteauroux ont déjà fermées leurs portes, victimes de la mondialisation et de la crise économique.

Le drapeau chinois
Crédit : DR
Le drapeau chinois
>
Le "Châteauroux Business District" devrait créer 4.000 emplois destinés à 80% à des Français Crédit : Christian Panvert

L'origine du projet remonte à 2007 lorsqu'un un investisseur chinois a souhaité implanter une immense base industrielle à Châteauroux, convaincu de son positionnement géographique stratégique, notamment grâce à son aéroport disposant d'une piste de 3.500 mètres, capable d'accueillir les plus gros porteurs. Châteauroux était la base la plus importante de l'OTAN de l'armée américaine entre 1951 et 1967.

Le "Châteauroux Business District" a pour ambition de créer 4.000 emplois, un chiffre que Marie-Madeleine Mialot, vice-présidente du conseil régional du Centre, préfère tempérer : "nous étudierons au cas par cas les projets pour envisager d'apporter des financements publics. Certaines entreprises chinoises pourraient être freinées dans leur motivation quand il s'agira d'aller plus loin. Le droit français en matière de création d'entreprise n'est pas le même qu'en Chine. Personne ne peut dire aujourd'hui combien d'emplois seront créés". Pour l'heure, une dizaine d'entreprises chinoises seraient sur les rangs.

Même scepticisme du côté des habitants de Châteauroux qui sont dans l'attente de la concrétisation du projet avant d'applaudir.

800 cadres chinois devraient venir s'installer à Châteauroux. Ils seraient logés à la Martinerie, des bâtiments aujourd'hui occupés par les soldats du 517è régiment du train qui sera dissous fin 2011.


par La rédaction de RTLJournalistes RTL
Suivez La rédaction de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous