Otages enlevés au Cameroun : "On ne négocie pas avec ces groupes-là", affirme Le Drian

Le ministre français de la Défense répondait mardi matin aux questions de Jean-Michel Aphatie. Jean-Yves Le Drian a affirmé que la France "ne négocie pas" avec des groupes comme celui qui a enlevé les sept otages français au Cameroun.

Jean-Yves Le Drian sur RTL le 16 janvier 2013
Crédit : RTL
Jean-Yves Le Drian sur RTL le 16 janvier 2013
>
Jean-Yves Le Drian sur RTL : "Nous utiliserons tous les moyens pour assurer la libération des otages" Crédits : Jean-Michel Aphatie | Durée : | Date :
1/

"L'horreur s'ajoute à l'effroyable"
"On ne négocie pas sur ces bases-là, avec ces groupes-là", a déclaré le ministre sur RTL à propos de la revendication sur une vidéo diffusée lundi par le groupe Boko Haram, qui exige la libération de jihadistes détenus au Nigeria et au Cameroun contre celle des otages. "Nous utiliserons tous les moyens possibles pour assurer la libération des otages que ce soit ceux-là et ou les autres (otages français)", a ajouté Jean-Yves Le Drian.

"On ne joue pas à ce jeu de surenchère parce que ça, c'est le terrorisme", a-t-il ajouté. Pour le ministre, "l'horreur s'ajoute à l'effroyable, c'est la première fois qu'il y a des otages enfants (...) C'est une situation inacceptable."

Invoquant la nécessité de rester discret, Jean-Yves Le Drian n'a pas souhaité dire si les autorités françaises avaient réussi à localiser le lieu de détention des otages ni si les membres de la famille avaient été séparés. Lundi, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius avait affirmé que les revendications des ravisseurs portaient "en particulier sur des sujets (...) hors de portée de la France".

Interrogé par les auditeurs de RTL, le ministre a indiqué que l''opération au Mali avait déjà coûté "plus de 100 millions d'euros".




par Jean-Michel AphatieJournaliste RTL
Suivez Jean-Michel Aphatie sur :
Vous aimerez aussi
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous