1 min de lecture International

Nicolas Sarkozy mis en cause dans l’affaire de l'attentat de Karachi

D’après un rapport de la police luxembourgeoise révélé mercredi par le site Internet Mediapart, le président Nicolas Sarkozy serait directement mis en cause dans l’affaire de Karachi. A l’époque ministre du Budget, Nicolas Sarkozy aurait ainsi supervisé un dispositif occulte ayant servi au financement de la campagne d'Édouard Balladur en 1995. Selon ce document, le président aurait validé la constitution, au Luxembourg, d’une société off-shore par laquelle aurait transité les commissions suspectes de contrats d’armements de la Direction des constructions navales. Parmi eux, le contrat des sous-marins Agosta, en cause dans l’attentat de Karachi. A l'Elysée, on qualifie ces accusations d'ubuesques.

Marie-Bénédicte Allaire et Emmanuelle Julien

Les juges d'instruction Marc Trévidic et Yves Jannier, en charge de l'enquête sur l'attentat de Karachi le 8 mai 2002 contre des membres de la DCN, étudient aujourd'hui la possibilité que cette attaque soit liée à l'arrêt, entre fin 1995 et début 1996, de certaines des commissions dans les contrats de vente des sous-marins.

Le rapport de la police luxembourgeoise se base sur des documents saisis au Grand-Duché dans le cadre d'une commission rogatoire internationale diligentée en octobre 2008 par les juges français Françoise Desset et Jean-Christophe Hullin, qui enquêtent sur plusieurs affaires de corruption à la DCN.

  

Lire la suite
International Attentats Pakistan
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
5941878658
Nicolas Sarkozy mis en cause dans l’affaire de l'attentat de Karachi
Nicolas Sarkozy mis en cause dans l’affaire de l'attentat de Karachi
D’après un rapport de la police luxembourgeoise révélé mercredi par le site Internet Mediapart, le président Nicolas Sarkozy serait directement mis en cause dans l’affaire de Karachi. A l’époque ministre du Budget, Nicolas Sarkozy aurait ainsi supervisé un dispositif occulte ayant servi au financement de la campagne d'Édouard Balladur en 1995. Selon ce document, le président aurait validé la constitution, au Luxembourg, d’une société off-shore par laquelle aurait transité les commissions suspectes de contrats d’armements de la Direction des constructions navales. Parmi eux, le contrat des sous-marins Agosta, en cause dans l’attentat de Karachi. A l'Elysée, on qualifie ces accusations d'ubuesques.
http://www.rtl.fr/actu/politique/nicolas-sarkozy-mis-en-cause-dans-l-affaire-de-l-attentat-de-karachi-5941878658
2010-06-03 08:00:00