1 min de lecture Info

Laurent Wauquiez va déposer une "motion référendaire" sur le mariage "homo"

Le député UMP Laurent Wauquiez a reproché dimanche au gouvernement de "persister dans son erreur" à propos du nouveau dispositif promis pour remplacer l'imposition exceptionnelle à 75%, soulignant que son aspect pérenne contredirait une promesse du candidat Hollande. Le vice-président de l'UMP a également abordé le thème du mariage "homo, et a annoncé vouloir "forcer" François Hollande à organiser un référendum en déposant une motion en ce sens à l'Assemblée nationale.

Laurent Wauquiez invité du Grand Jury
Laurent Wauquiez invité du Grand Jury Crédit : RTL / Frédéric Bukajlo / Abacapress

"Le système fiscal le plus stupide"

Jérôme Cahuzac, ministre délégué au Budget, a évoqué dimanche la possibilité que le futur dispositif de remplacement puisse être appliqué pendant tout le quinquennat. "Je pense que ça peut faire partie des paramètres", a-t-il dit au "Grand Rendez-Vous" Europe 1/Le Parisien/i-Télé. Interrogé au "Grand Jury" RTL/LCI/Le Figaro, Laurent Wauquiez a rappelé que la taxation à 75% des revenus supérieurs à un million d'euros - censurée le 29 décembre par le Conseil constitutionnel - devait initialement être un dispositif temporaire, "le temps que l'effort budgétaire soit derrière nous"... "Et là pour le coup c'était une promesse de M. Hollande", a-t-il souligné.
  
Si le futur dispositif s'avère pérenne, c'est "parce qu'en réalité le gouvernement n'ouvre pas le seul sujet qui compte, qui est la baisse de la dépense publique, il ne s'attaque pas à cette question", a accusé le député de la Haute-Loire. "Il faut absolument stabiliser le nombre de fonctionnaires et réduire la dépense publique", a-t-il insisté.
  
A propos d'une taxation exceptionnelle des hauts revenus, "le gouvernement fait un choix qui est de persister dans son erreur", a encore dit Laurent Wauquiez. "Plutôt que de repartir bille en tête sur un dispositif comparable", il a appelé le gouvernement à "mesurer la quantité d'évasion fiscale et de fuite des talents dont est aujourd'hui victime la France". Il a assuré que les outils existent pour mener ce travail, notamment en se renseignant sur le nombre d'inscriptions de ressortissants français auprès des autorités consulaires en Belgique, en Suisse et en Angleterre.

Dépôt d'une "motion référendaire" le 15 janvier

Le député UMP s'est également déclaré favorable à un référendum sur le mariage homosexuel, et a annoncé son intention de déposer une "motion référendaire" soutenue par d'autres parlementaires pour tenter de "forcer" François Hollande à recourir à cette consultation.
 
D'après l'article 11 de la Constitution de 1958, un référendum peut être organisé à l'initiative d'un cinquième des membres du Parlement, soutenue par un dixième des électeurs inscrits sur les listes électorales (NDLR : soit environ 4,5 millions de Français). "Cette initiative prend la forme d'une proposition de loi", est-il précisé. Le président de la République peut aussi lui-même prendre l'initiative de soumettre un projet de loi au référendum.
  
Relancé par les journalistes, Laurent Wauquiez a assuré qu'il comptait déposer sa motion référendaire "à la rentrée parlementaire", c'est-à-dire le 15 janvier, "avec le soutien le plus large" du groupe UMP qui doit être réunifié. Le député auvergnat a dit aussi tabler sur l'appui de parlementaires UDI.

Rassembler l'opposition autour du fond

Invité enfin à commenter l'accord de sortie de crise Copé-Fillon, ce soutien de l'ancien Premier ministre, futur vice-président de l'UMP dans la direction collégiale qui se dessine, a appelé à la mise en place d'"Etats généraux de l'opposition" visant à discuter "uniquement du fond" entre élus, parlementaires et responsables des différents partis de l'opposition. Il s'agirait, a-t-il précisé, de discuter "des points inacceptables" dans la politique de l'actuel gouvernement et "des valeurs que nous voulons défendre: le protectionnisme européen, les classes moyennes, le contrat social etc."
 
"Prenons le temps de nous astreindre pendant quelques mois uniquement à un travail de fond et à une réflexion de fond", a-t-il justifié.

Laurent Wauquiez

Lire la suite
Info Information Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771239846
Laurent Wauquiez va déposer une "motion référendaire" sur le mariage "homo"
Laurent Wauquiez va déposer une "motion référendaire" sur le mariage "homo"
Le député UMP Laurent Wauquiez a reproché dimanche au gouvernement de "persister dans son erreur" à propos du nouveau dispositif promis pour remplacer l'imposition exceptionnelle à 75%, soulignant que son aspect pérenne contredirait une promesse du candidat Hollande. Le vice-président de l'UMP a également abordé le thème du mariage "homo, et a annoncé vouloir "forcer" François Hollande à organiser un référendum en déposant une motion en ce sens à l'Assemblée nationale.
http://www.rtl.fr/actu/politique/le-grand-jury-laurent-wauquiez-va-deposer-une-motion-referendaire-sur-le-mariage-homo-7771239846
2013-01-06 20:47:00
http://media.rtl.fr/cache/CqfphYWB-j1BiH71viwPxQ/330v220-2/online/image/2013/0106/7756637706_laurent-wauquiez-invite-du-grand-jury.jpg