2 min de lecture Politique

Le Debrief du Grand Jury du 01 juin 2014 - Bruno Le Roux

Les journalistes Yaël Goosz, Yves Thréard et Eric Delpech ont débriefé le passage du président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, Bruno Le Roux au "Grand Jury RTL / Le Figaro / LCI"

Benjamin Sportouch Le Grand Jury Benjamin Sportouch
>
Le Debrief du Grand Jury du 01 juin 2014 - Bruno Le Roux Crédit Image : RTL / Félix de Malleray / Abacapress | Crédit Média : RTL.fr | Date : La page de l'émission
Cover Générique
La rédaction de RTL Journalistes RTL

Invité à réagir sur la tuerie du musée juif de Bruxelles, revendiquée par un jeune français de 29 ans, Bruno Le Roux est apparu d'entrée mobilisé contre les filières djihadistes. "Il est obligé d'avoir une réponse empathique sur cette question et de dire que c'est une priorité", relève Yves Thréard. Cependant, note le journaliste du Figaro "il n'a pas apporté de réponses concrètes" sur les mesures qui viendraient compléter le plan Cazeneuve, élaboré en avril pour lutter contre les Français qui seraient tentés par le djihad.

On a le sentiment d'une majorité qui ne voudrait pas polémiquer

Eric Delpech
Partager la citation

Autre thème abordé dans l'émission : les propos de Claude Guéant ce dimanche qui dénonce "le scandale d'Etat" que constitue la transmission des archives de Nicolas Sarkozy par l'actuelle présidence à la justice. Ce à quoi Bruno Le Roux a répondu : "il arrive quelque fois que quand on veut se protéger, on dise n'importe quoi".

À lire aussi
Itir Esen au moment de son couronnement Miss Monde
Miss Turquie perd sa couronne à cause d'un tweet sur le putsch manqué de 2016

"Ici, note Eric Delpech, Bruno Le Roux s'en prend à Claude Guéant parce que l'ancien ministre de l'Intérieur est quelqu'un d'affaibli. C'est une cible facile". "Néanmoins, remarque le journaliste, là ou le PS aurait pu, il y a quelques mois essayer de tirer son avantage, ici on a le sentiment d'une majorité très en retrait ne voulant pas polémiquer."

Une prudence qu'Yves Thréard explique par le fait que la gauche ne soit aujourd'hui plus épargnée par les affaires et notamment celle d'un "ministre du Budget [Jérôme Cahuzac] qui fraudait le fisc".

La réforme territoriale est un aveu de faiblesse

Eric Delpech
Partager la citation

Le flou entoure toujours la réforme territoriale. Et le passage de Bruno Le Roux n'est pas venu éclairer les interrogations. C'est un "aveu de faiblesse" remarque Eric Delpech qui note que l'"on a pas de précisions sur la suppression des départements, sur les conseils généraux, sur l'économie que la réforme pourra générer.

"La seule information qu'à bien voulu nous délivrer Bruno Le Roux, notre le journaliste de LCI, c'est qu'une session extraordinaire se tiendra et que les premiers textes qui permettront d'aller vers cette réforme seront votés avant cet été."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Bruno Le Roux Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772373251
Le Debrief du Grand Jury du 01 juin 2014 - Bruno Le Roux
Le Debrief du Grand Jury du 01 juin 2014 - Bruno Le Roux
Les journalistes Yaël Goosz, Yves Thréard et Eric Delpech ont débriefé le passage du président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, Bruno Le Roux au "Grand Jury RTL / Le Figaro / LCI"
http://www.rtl.fr/actu/politique/le-debrief-du-grand-jury-du-01-juin-2014-bruno-le-roux-7772373251
2014-06-01 22:31:06
http://media.rtl.fr/cache/7uFlTxNkVjP52tA0zAcfPg/330v220-2/online/image/2014/0601/7772371680_bruno-le-roux.jpg