Jihadistes français : Marine Le Pen dénonce un plan "cosmétique"

Marine Le Pen estime que le plan du gouvernement pour lutter contre les jihadistes français est un "plan cosmétique".

La présidente du Front national Marine Le Pen, le 30 mars 2014 à Nanterre
Crédit : AFP / KENZO TRIBOUILLARD
La présidente du Front national Marine Le Pen, le 30 mars 2014 à Nanterre

Marine Le Pen, la présidente du Front national, a estimé ce mardi 22 avril que le plan de lutte contre les filières jihadistes annoncé par François Hollande était "cosmétique" et que "des mesures auraient dû être prises depuis longtemps".

"Quel aveu d'échec pour Manuel Valls"

"Quel aveu d'échec pour Manuel Valls, qui a été ministre de l'Intérieur pendant deux ans", s'est exclamée Marine Le Pen à l'émission Mardi politique (RFI/Libération/AFP), jugeant que les départs de Français pour le jihad "ne datent pas d'hier (...) et que pourtant rien n'a été fait".

Il faut rétablir les contrôles aux frontières

Marine Le Pen

"On se réveille brutalement au dernier moment, avec des pistes parfois incohérentes : c'est très bien de remettre en place l'interdiction de sortie de territoire pour les mineurs, mais en même temps il faut rétablir les contrôles aux frontières", a-t-elle déclaré.

"Supprimer la nationalité française"

"Il y a une incohérence de fond : la France a soutenu les fondamentalistes islamistes en Libye, a armé, livré des armes, apporté une aide technique aux soi-disant rebelles syriens, alors que 80 à 90% de ces rebelles étaient en réalité liés à Al-Qaïda", a argumenté la député européenne, déplorant que l'on vienne "pleurer sur le lait renversé, en disant 'pourquoi ces jeunes vont faire le jihad?'"

Marine Le Pen a affirmé que "le plan proposé est cosmétique, il ne s'attaque pas au fond du problème, au discours prononcé dans certaines mosquées qui sont de véritables appels au jihad, il ne s'attaque pas aux recruteurs et au financement de la part de pays étrangers connus pour être des pays qui soutiennent le fondamentalisme terroriste", comme le Qatar.

"Il faudrait peut-être faire une loi spécifique sur le mercenariat, qui existe dans certains pays", a-t-elle encore avancé, détaillant que cela consisterait "à interdire à ceux qui ont la nationalité française d'aller s'engager dans des combats à l'étranger soit pour des raisons pécuniaires, soit pour des raisons idéologiques". Marine Le Pen a aussi évoqué la possibilité de "reprendre une très bonne initiative de monsieur Cameron (Premier ministre britannique) et de supprimer la nationalité française aux individus convaincus de participer à ce type de combats".

La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771362423
Jihadistes français : Marine Le Pen dénonce un plan "cosmétique"
Jihadistes français : Marine Le Pen dénonce un plan "cosmétique"
Marine Le Pen estime que le plan du gouvernement pour lutter contre les jihadistes français est un "plan cosmétique".
http://www.rtl.fr/actu/politique/jihadistes-francais-marine-le-pen-denonce-un-plan-cosmetique-7771362423
2014-04-23 03:56:00
http://media.rtl.fr/cache/LytMAR_eLLSDSclNKfBnsQ/330v220-2/online/image/2014/0415/7771178285_la-presidente-du-front-national-marine-le-pen-le-30-mars-2014-a-nanterre.jpg