Jérôme Cahuzac soupçonné d'une fraude à l'assurance maladie

"Le Monde" dévoile que Jérôme Cahuzac, chirurgien capillaires depuis 1986, est inscrit sur les registres de l'assurance maladie comme étant une médecin généraliste. Un détail qui permet à l'ancien ministre du Budget d'être pris en charge de deux tiers des cotisations de sa retraite complémentaire par l'assurance-maladie.

Jérôme Cahuzac
Crédit : AFP / Miguel Medina
Jérôme Cahuzac

Un nouveau mensonge pour Jérôme Cahuzac après celui du compte en Suisse ? Dans son édition datée de samedi 13 avril, Le Monde révèle que le député du Lot-et-Garonne est inscrit sur les registres de l'assurance maladie comme étant médecin généraliste secteur 1, c'est à dire médecin conventionné, sans dépassements d'honoraires. Ce qui n'est pas le cas des chirurgiens capillaires ou encore esthétiques, puisque les implants capillaires, notamment, ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale.

Chirurgien s'occupant d'implants capillaires depuis la fin des années 80 et l'obtention, en 1986, de son certificat d'études en chirurgie générale, Jérôme Cahuzac est pourtant bien inscrit à l'Ordre des médecins comme chirurgien général "en activité". Problème, cette erreur administrative permet à l'ancien ministre du Budget d'être pris en charge de deux tiers "des cotisations de sa retraite complémentaire par l'assurance-maladie".

>
Un nouveau mensonge pour Jérôme Cahuzac ? Crédit Média : Odile Pouget

15.000 euros en plus par an pour Cahuzac ?

Le Parisien, s'appuyant sur les tarifs du forfait mis en place pour les médecins à l'activité réduite, a calculé que Jérôme Cahuzac touchera pendant sa retraite au moins 15.000 euros de plus par an que s'il avait choisi de ne plus être conventionné, c'est à dire médecin de secteur 3. "Vue sa pratique médicale, Jérôme Cahuzac n'avait rien à faire en secteur 1, mais ce n'est pas pour ça qu'il faut changer le système de solidarité conventionnelle que constitue le forfait, utile à certains", estime Michel Chassang, président du premier syndicat de libéraux, la CSM, interrogé par Le Monde

Le quotidien, qui évoque la piste d'un bug administratif lors de la rénovation du site ameli.fr, explique que l'Assurance-maladie a, depuis la révélation de cette erreur concernant Cahuzac, trouvé une cinquantaine de médecins sans vraiment d'activité mais dont elle prend en charge une bonne partie des cotisations.

L'Ordre des médecins veut entendre Cahuzac

Le conseil de l'Ordre départemental des médecins de la ville de Paris a par ailleurs écrit à Jérôme Cahuzac la semaine dernière pour l'interroger sur d'éventuels manquements à la déontologie. "Nous lui avons proposé de prendre rendez-vous pour un entretien" afin d'avoir des explications sur, entre autres, ses relations avec les laboratoires pharmaceutiques mais "sans fixer de date", a indiqué la présidente du CDOM de Paris, Irène Kahn-Bensaude.

Jérôme Cahuzac est notamment soupçonné d'avoir entretenu des rapports trop étroits avec les laboratoires lorsqu'il travaillait au ministère de la Santé (1988-1991).

VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7760324233
Jérôme Cahuzac soupçonné d'une fraude à l'assurance maladie
Jérôme Cahuzac soupçonné d'une fraude à l'assurance maladie
"Le Monde" dévoile que Jérôme Cahuzac, chirurgien capillaires depuis 1986, est inscrit sur les registres de l'assurance maladie comme étant une médecin généraliste. Un détail qui permet à l'ancien ministre du Budget d'être pris en charge de deux tiers des cotisations de sa retraite complémentaire par l'assurance-maladie.
http://www.rtl.fr/actu/politique/jerome-cahuzac-soupconne-d-une-fraude-a-l-assurance-maladie-7760324233
2013-04-12 18:05:00
http://media.rtl.fr/cache/4_B73CUSF0mLfxApMG9itw/330v220-2/online/image/2013/0412/7760326607_jerome-cahuzac-a-t-il-menti-a-l-ordre-des-medecins.jpg