Guéant : un député évoque le nazisme, tollé à l'Assemblée

VIDEO - Les propos de Claude Guéant sur les "civilisations" continuent de faire des vagues. Alors qu'un député apparenté PS a évoqué le "régime nazi" et les "camps de concentration" mardi au cours de la séance de questions à l'Assemblée, le gouvernement a quitté l’hémicycle en signe de protestation. Peu après la séance, François Fillon a demandé aux "responsables de l'opposition" de condamner les propos de Serge Letchimy, député de la Martinique. Invité du 20 heures de France 2, François Hollande s'est refusé à présenter des excuses. Le ministre de l'Intérieur avait assuré un peu plus tôt dans une lettre au Conseil français du culte musulman (CFCM) que ses propos ne visaient pas les musulmans français.

Serge Letchimy, député de la Martinique, a provoqué une interruption de séance à l'Assemblée
Crédit : Capture d'écran Dailymotion
Serge Letchimy, député de la Martinique, a provoqué une interruption de séance à l'Assemblée

VIDEO : le clash à l'assemblée après la question d'un député

Le gouvernement quitte l'Assemblée, séance levée


Serge Letchimy, député de la Martinique, a provoqué le départ en masse du gouvernement et des députés UMP en déclarant : "Mais vous, M. Guéant vous privilégiez l'ombre, vous nous ramenez jour après jour à ces idéologies européennes qui ont donné naissance aux camps de concentration" avant de se référer dans le brouhaha au "régime nazi".

Le président de l'Assemblée UMP, Bernard Accoyer, a vainement appelé au calme, puis demandé au ministre des relations au Parlement, Patrick Ollier, resté seul au banc du gouvernement, "si cette intervention appelait une réponse du gouvernement".

En l'absence de réponse et alors que l’effervescence ne diminuait pas dans l'hémicycle, il a levé la séance.

Pas d'excuses de Hollande

Mardi soir sur France 2, François Hollande s'est refusé à présenter les excuses que lui réclame la majorité "Moi ce que je réprouve, c'est ces polémiques inutiles. Moi je veux rassembler les Français", a-t-il dit, expliquant que M. Letchimy avait été "sans doute blessé et humilié" par les déclarations de M. Guéant sur la différence des valeurs des civilisations.

Guéant assure que ses propos ne visaient "aucune culture"


Claude Guéant avait assuré mardi matindans une lettre adressée au président du Conseil français du culte musulman (CFCM) que ses propos controversés sur les civilisations ne visaient ni la communauté musulmane ni "aucune culture en particulier".

"Mon propos de bon sens et d'évidence ne visait aucune culture en particulier, ni nos concitoyens de confession musulmane qui respectent et adhèrent pleinement aux valeurs de la République, et dont la République respecte et protège les croyances", a-t-il écrit dans sa lettre.

Le ministre de l'Intérieur, qui s'adressait samedi à huis clos au syndicat étudiant Uni, a provoqué l'indignation de la gauche et le malaise d'une partie de la majorité en déclarant que toutes les civilisations ne se valaient pas.

par La rédaction de RTLJournalistes RTL
Suivez La rédaction de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous