1 min de lecture Attentats à Paris

Gérard Collomb sur RTL : "On ne sait pas si l'ami de Khamzat Azimov est complice"

INVITÉ RTL - Quatre jours après l'attaque au couteau survenue dans le quartier de l'Opéra à Paris, le ministre de l'Intérieur s'est exprimé sur le déroulé de l'enquête.

Elizabeth Martichoux L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Gérard Collomb a-t-il déjà présenté sa démission ? Le ministre répond sur RTL Crédit Image : Frédéric Bukajlo pour SIPA / RTL | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Elizabeth Martichoux
Elizabeth Martichoux et La rédaction numérique de RTL

Quatre jours après l'attaque terroriste à Paris, où une personne a été tuée et quatre autres ont été blessées, Gérard Collomb était l'invité de la matinale de RTL ce mercredi 16 mai. Une question reste encore sans réponse. Khamzat Azimov, le terroriste abattu par la police quelques minutes après le début de l'attaque, a-t-il bénéficié de complicité pour son passage à l'acte ?

Ses parents, placés en garde à vue dans un premier temps, ont été relâchés. Depuis dimanche soir, lendemain de l'attentat, un ami du terroriste nommé Abdoul Hakim A., également d'origine tchétchène, est également interrogé par les enquêteurs sous le régime de la garde à vue. Sauf élément à charge, le jeune homme de 20 ans ne pourra pas être retenu en garde à vue au-delà de jeudi, durée maximale en matière de terrorisme.

"Ce n'est pas parce que vous ressortez à un moment donné que vous ne continuez pas à être suivi", a tempéré Gérard Collomb. Les enquêteurs cherchent particulièrement à découvrir si les deux hommes se sont parlés au téléphone avant l'attaque. Sept téléphones portables ont été retrouvés au domicile d'Abdoul Hakim A. Mais un huitième, celui qu'il utilisait le plus, manque toujours à l'appel.

À lire aussi
Un terroriste a tué une personne et blessé quatre autres, lors de l'attentat perpétré à Paris Attentats à Paris
Attentat à Paris : les deux femmes proches de l'assaillant remises en liberté

"Ce téléphone portable, vraisemblablement il l'a jeté. Il a indiqué aux enquêteurs qu'il était allé en salle des sports et que c'était là qu'il l'avait perdu. En fait, il l'a jeté sans doute le matin. Aujourd'hui on n'a pas forcément besoin d'un téléphone pour le faire parler", déclare le ministre de l'Intérieur, qui estime que "vraisemblablement on pourra trouver un certain nombre d'indications".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Gérard Collomb Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793399196
Gérard Collomb sur RTL : "On ne sait pas si l'ami de Khamzat Azimov est complice"
Gérard Collomb sur RTL : "On ne sait pas si l'ami de Khamzat Azimov est complice"
INVITÉ RTL - Quatre jours après l'attaque au couteau survenue dans le quartier de l'Opéra à Paris, le ministre de l'Intérieur s'est exprimé sur le déroulé de l'enquête.
http://www.rtl.fr/actu/politique/gerard-collomb-sur-rtl-on-ne-sait-pas-si-l-ami-de-khamzat-azimov-est-complice-7793399196
2018-05-16 08:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/H8gOtQCLPDisbcVoTkhCmw/330v220-2/online/image/2018/0516/7793399569_le-ministre-de-l-interieur-gerard-collomb-invite-de-rtl-le-16-mai-2018.JPG