Élections européennes 2014 : les plus modestes et les jeunes ont choisi de s'abstenir et de voter FN

Abstention et Front national ont été les deux motivations des plus modestes et des moins diplômés.

Marine Le Pen, le 18 mai 2014, à Paris
Crédit : PIERRE ANDRIEU / AFP
Marine Le Pen, le 18 mai 2014, à Paris

S'abstenir ou voter pour le Front national aux élections européennes. Ces deux options ont été le choix d'une part importante des plus modestes, des moins diplômés et des plus jeunes lors des européennes de dimanche, selon plusieurs instituts de sondage.

> Retrouvez les résultats commune par commune


Selon Ipsos-Steria, 70% des électeurs appartenant à des foyers gagnant moins de 20.000 euros de revenu annuel brut se sont abstenus (contre 57% pour l'ensemble des personnes interrogées). 69% des chômeurs, 68% des employés et 65% des ouvriers ne se sont pas rendus aux urnes contre 53% des cadres supérieurs selon le même sondage.

Surreprésentation du vote FN chez les catégories modestes

Une autre étude OpinionWay observe la même tendance avec le choix de l'abstention pour 71% des personnes vivant dans un foyer avec un revenu mensuel de moins de 999 euros et 65% pour des revenus entre 1.000 et 1.999 euros, mais seulement 43% pour ceux qui bénéficient de 3.500 euros et plus. 71% des employés et 65% des ouvriers ont renoncé à voter selon cette étude, contre 50% des cadres supérieurs.


Ces deux études pointent aussi la surreprésentation du vote FN chez les catégories modestes. Parmi les votants, 30% des personnes avec un revenu annuel brut de moins de 20.000 euros, 37% des chômeurs, 38% des employés et 43% des ouvriers ont voté FN, contre 25% en moyenne pour les électeurs de dimanche, selon Ispos-Steria.

37% des personnes sans bac ont voté FN

Les plus jeunes sont également surreprésentés chez les abstentionnistes et les électeurs FN. Selon Ispos-Steria, 73% des moins de 35 ans se sont abstenus contre 40% seulement des plus de 60 ans. Les moins de 35 ans qui ont voté sont également plus nombreux à avoir fait le choix du FN (30%) contre 21% pour les plus de 60 ans (et 25% de l'ensemble des votants).

Enfin les moins diplômés ont également été plus nombreux à choisir l'abstention et le vote FN. 59% des personnes n'ayant pas le bac et 61% des détenteurs du bac se sont abstenus selon Ispos-Stéria, contre seulement 48% de ceux qui ont au moins un bac+3. De même, 37% des personnes qui n'ont pas le bac ayant voté dimanche ont choisi le FN, contre 11% des bac+3.

Le sondage Ispos-Stéria a été réalisé pour France Télévisions, Radio France, Le Point, LCP/Public Sénat, France 24, par internet du 22 au 24 mai auprès d'un échantillon représentatif (méthode des quotas) de 2.048 personnes. Le sondage Opinionway pour le Figaro a été réalisé en ligne le 25 mai auprès d'un échantillon représentatif (méthode des quotas) de 11.156 personnes, dont 5.635 votants.

La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772263106
Élections européennes 2014 : les plus modestes et les jeunes ont choisi de s'abstenir et de voter FN
Élections européennes 2014 : les plus modestes et les jeunes ont choisi de s'abstenir et de voter FN
Abstention et Front national ont été les deux motivations des plus modestes et des moins diplômés.
http://www.rtl.fr/actu/politique/elections-europeennes-l-abstention-et-le-vote-fn-portes-par-les-plus-modestes-et-les-jeunes-7772263106
2014-05-25 23:45:00
http://media.rtl.fr/cache/lko2O5WWo-itSO-A-hIciQ/330v220-2/online/image/2014/0525/7772260904_marine-le-pen-le-18-mai-2014-a-paris.jpg