1 min de lecture Nicolas Sarkozy

Déficits publics : Sarkozy dégaine l'arme référendaire

C'est la ministre du Budget Valérie Pécresse qui l'annonce dans le quotidien "Le Monde" (daté 31 mars 2012). Si Nicolas Sarkozy est réélu le 6 mai prochain, il convoquera un référendum en cas de désaccord avec les collectivités locales sur leur contribution à la réduction du déficit public. Le président candidat avait soumis en février aux élus locaux l'idée d'un "pacte de stabilité" afin de réduire les dépenses des collectivités, qu'il accuse d'être trop dispendieuses. Mais les élus de gauche, majoritaires, avaient catégoriquement refusé d'y souscrire à quelques semaines de la Présidentielle. Nicolas Sarkozy avait alors prévenu qu'en cas de désaccord, il faudrait "trouver les moyens pour que les dotations de l'Etat soient modulées en fonction de leur politique de maîtrise des dépenses".

Cover Générique
La rédaction de RTL et Marie-Bénédicte Allaire

"Nous devrons passer un pacte de gestion économe avec les collectivités territoriales les plus importantes. Si l'on n'y parvient pas, il faudra poser la question aux Français", déclare Valérie Pécresse dans "Le Monde" daté de samedi.

La France a réduit son déficit public davantage que prévu en 2011, à 5,2% du PIB, mais la dette publique a continué d'augmenter, davantage qu'attendu, atteignant le niveau record de 85,8% du PIB, a annoncé vendredi l'Insee.

Dette et déficits : les derniers chiffres de l'Insee


2012 et vous OK

Lire la suite
Nicolas Sarkozy Dette Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7746084323
Déficits publics : Sarkozy dégaine l'arme référendaire
Déficits publics : Sarkozy dégaine l'arme référendaire
C'est la ministre du Budget Valérie Pécresse qui l'annonce dans le quotidien "Le Monde" (daté 31 mars 2012). Si Nicolas Sarkozy est réélu le 6 mai prochain, il convoquera un référendum en cas de désaccord avec les collectivités locales sur leur contribution à la réduction du déficit public. Le président candidat avait soumis en février aux élus locaux l'idée d'un "pacte de stabilité" afin de réduire les dépenses des collectivités, qu'il accuse d'être trop dispendieuses. Mais les élus de gauche, majoritaires, avaient catégoriquement refusé d'y souscrire à quelques semaines de la Présidentielle. Nicolas Sarkozy avait alors prévenu qu'en cas de désaccord, il faudrait "trouver les moyens pour que les dotations de l'Etat soient modulées en fonction de leur politique de maîtrise des dépenses".
http://www.rtl.fr/actu/politique/deficits-publics-sarkozy-degaine-l-arme-referendaire-7746084323
2012-03-30 15:08:00