Crise du porc : Marine Le Pen s'en prend à l'Allemagne

La présidente du Front national a fustigé, ce mercredi, la "guerre du porc" déclenchée selon elle par "des patrons allemands", qu'elle rend responsables de la crise de l'agroalimentaire en Bretagne.

La présidente du Front national, Marine Le Pen, en juillet 2013 à Nanterre (Hauts-de-Seine).
Crédit : AFP / KENZO TRIBOUILLARD
La présidente du Front national, Marine Le Pen, en juillet 2013 à Nanterre (Hauts-de-Seine).

"Des patrons allemands ont profité de l'entrée en 2007 de la Roumanie et de la Bulgarie dans l'Union européenne pour déclencher une véritable guerre du porc", a affirmé, ce mercredi 16 octobre, Marine Le Pen. "Leur arme : l'absence de salaire minimum qui permet, dans leurs porcheries comme dans leurs abattoirs, de payer la main d'oeuvre environ trois euros de l'heure, soit près de quatre fois moins cher qu'en France", a poursuivi la présidente du Front national, critiquant des "pratiques d'esclavagistes".

"Relancer notre élevage et notre industrie agroalimentaire de transformation est encore possible. Pour cela, il faut, d'un côté, mettre en place une politique agricole nationale apte à assurer des prix décents aux éleveurs, et, de l'autre, un protectionnisme raisonnable qui permette de lutter de manière très réactive contre la concurrence déloyale des pays qui pratiquent le dumping", a-t-elle ajouté. 

La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous