Droit de vote des étrangers : Guéant, la sortie de trop ?

Le Parti socialiste propose d'accorder le droit de vote aux étrangers aux élections locales. Pas question, pour Claude Guéant, qui tenait un meeting à Velaine-en-Haye, près de Nancy vendredi soir. Les propos du ministre de l'Intérieur provoquent d'ailleurs un début de polémique. Selon lui, adopter cette mesure pourrait conduire à ce que "des étrangers rendent obligatoire la nourriture hallal" dans les cantines. "C'est la porte ouverte au communautarisme", estime t-il. "Nous ne voulons pas que des conseillers municipaux étrangers rendent obligatoire la nourriture hallal dans les repas des cantines, ou réglementent les piscines à l'encontre des principes de mixité".

>
"Nous ne voulons pas que des conseillers municipaux étrangers rendent obligatoire la nourriture halal dans les cantines", a déclaré le ministre de l'Intérieur Crédits Média : Samuel Goldschmidt | Durée : | Date :
1/

Le ministre de l'Intérieur chasse sur les terres du FN

"Les étrangers doivent accepter nos règles, c'est à eux de s'adapter. Chacun comprend que si on reçoit moins d'immigrés, les choses se passeront mieux", a ajouté M. Guéant lors de cette réunion à laquelle assistaient environ 300 personnes.
  
"Il y a 5,8% d'étrangers en France alors que 13% des condamnations concernent les étrangers : il y a du bon sens à remettre dans la gestion des affaires publiques", a-t-il encore dit.
  
Lors de cette réunion de soutien à Nicolas Sarkozy - à laquelle participait également la ministre de l'Apprentissage et élue de Meurthe-et-Moselle Nadine Morano - M. Guéant a par ailleurs appelé à s'attaquer au "socle de déficits", "alors que les socialistes croient aux vertus de la dépense", a-t-il estimé.
  
Visant le candidat socialiste à la présidentielle François Hollande, par ailleurs président du Conseil général de Corrèze, le ministre a affirmé que "la Corrèze, qui est le département le plus endetté, c'est la Grèce de la France".
  
"Guéant "dépasse les bornes"

La première réaction est celle de Manuel Valls, le directeur de la communication de François Hollande. "Guéant dépasse les bornes sur les étrangers, l'Islam, l'insécurité ou la Corrèze", a t-il déclaré dans un tweet diffusé dès vendredi soir.
  
Pour Manuel Valls, "la provocation est tout ce qui reste à ce clan".

Dénonçant dans un autre tweet "encore une provocation" de Claude Guéant, "ministre à la dérive", le numéro deux du PS Harlem Désir a estimé que "ses mots ne font plus que salir la République, ce clan ne représente plus la France".

Ils votent Sarkozy
2012 et vous OK

VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7744824369
Droit de vote des étrangers : Guéant, la sortie de trop ?
Droit de vote des étrangers : Guéant, la sortie de trop ?
Le Parti socialiste propose d'accorder le droit de vote aux étrangers aux élections locales. Pas question, pour Claude Guéant, qui tenait un meeting à Velaine-en-Haye, près de Nancy vendredi soir. Les propos du ministre de l'Intérieur provoquent d'ailleurs un début de polémique. Selon lui, adopter cette mesure pourrait conduire à ce que "des étrangers rendent obligatoire la nourriture hallal" dans les cantines. "C'est la porte ouverte au communautarisme", estime t-il. "Nous ne voulons pas que des conseillers municipaux étrangers rendent obligatoire la nourriture hallal dans les repas des cantines, ou réglementent les piscines à l'encontre des principes de mixité".
http://www.rtl.fr/actu/politique/claude-gueant-s-attaque-au-droit-de-vote-des-etrangers-7744824369
2012-03-03 17:30:00