Chantal Jouanno sur RTL : "Je quitte le gouvernement"

Le gouvernement ou le Sénat ? C'était le choix auquel était confrontée la ministre des Sports Chantal Jouanno, élue dimanche sénatrice de Paris. Un choix clair pour l'intéressée : "J'ai décidé de siéger au Sénat et de renoncer à mon poste de ministre", a-t-elle déclaré lundi en direct dans "RTL Midi". A propos de la candidature du président sortant de la Haute Assemblée, Gérard Larcher ? "C'est légitime !" A propos de la défaite de la majorité, qu'elle reconnait, elle en atténue la portée en relevant que ce sont les grands électeurs qui ont voté. La nouvelle sénatrice, qui était confrontée à une liste dissidente menée par Pierre Charon, a expliqué l'échec de la majorité par les "divisions de la droite". Et de lancer : "Ca suffit les bagarre à Paris. Il faut que notre famille sache se réconcilier et passe l'éponge !"

Chantal Jouanno dans "RTL Midi" le 26 septembre 2011
Crédit : RTL
Chantal Jouanno dans "RTL Midi" le 26 septembre 2011
>
La ministre des Sports, élue dimanche sénatrice de Paris, était l'invitée de "RTL Midi" lundi Crédits Média : Elizabeth Martichoux et Laurent Bazin | Durée : | Date :
1/

"J'ai décidé de siéger au Sénat"

"J'ai décidé de siéger au Sénat et de renoncer à mon poste de ministre", a-t-elle dit sur RTL, au lendemain de son élection comme sénatrice de Paris.

"J'ai choisi de siéger comme sénateur car c'est plus légitime quand on se présente à une élection pour la première fois et il est nécessaire de se consacrer à plein à un projet parisien", a-t-elle également expliqué dans "RTL Midi".

La nouvelle sénatrice de Paris, déjà conseillère régionale d'Ile-de-France, a assuré sur RTL avoir "fait part" à Nicolas Sarkozy, avant l'élection de dimanche, de son "souhait" de siéger à la Haute Assemblée. "Il n'y avait pas de raison que ça se passe dans la difficulté", a ajouté Chantal Jouanno.

Championne de karaté et ex-conseillère de Nicolas Sarkozy, au ministère de l'Intérieur puis à l'Elysée, elle était entrée au gouvernement en janvier 2009 d'abord comme secrétaire d'Etat chargée de l'Ecologie. Elle a été nommée en novembre 2010 ministre des Sports, un domaine qui jusque là n'était qu'un secrétariat d'Etat. Elle est également conseillère régionale d'Ile-de-France.

"Légitime que Gérard Larcher se présente"

A propos du président UMP sortant du Sénat Gérard Larcher, Chantal Jouanno a déclaré : "C'est légitime qu'il se représente… Il a toujours été très indépendant, a toujours dépassé ce genre de clivages". Et d'ajouter : "Si je vais au Sénat, c'est parce que j'aime ce caractère indépendant de cette assemblée qui n'est pas otage des partis"

N'exclut-elle pas que Gérard Larcher soit réélu ? "Je n'exclus rien pour l'instant, sinon je n'irais pas voter pour lui (...) Je ne rentre pas dans ces querelles de personnes. Il faut que la famille sache se réconcilier un jour ou l'autre. Mon seul débat pour Paris, c'est pour ça aussi que je vais au Sénat, c'est de pouvoir me consacrer pleinement à un projet parce que la droite n'en a pas aujourd'hui".

par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7721298055
Chantal Jouanno sur RTL : "Je quitte le gouvernement"
Chantal Jouanno sur RTL : "Je quitte le gouvernement"
Le gouvernement ou le Sénat ? C'était le choix auquel était confrontée la ministre des Sports Chantal Jouanno, élue dimanche sénatrice de Paris. Un choix clair pour l'intéressée : "J'ai décidé de siéger au Sénat et de renoncer à mon poste de ministre", a-t-elle déclaré lundi en direct dans "RTL Midi". A propos de la candidature du président sortant de la Haute Assemblée, Gérard Larcher ? "C'est légitime !" A propos de la défaite de la majorité, qu'elle reconnait, elle en atténue la portée en relevant que ce sont les grands électeurs qui ont voté. La nouvelle sénatrice, qui était confrontée à une liste dissidente menée par Pierre Charon, a expliqué l'échec de la majorité par les "divisions de la droite". Et de lancer : "Ca suffit les bagarre à Paris. Il faut que notre famille sache se réconcilier et passe l'éponge !"
http://www.rtl.fr/actu/politique/chantal-jouanno-sur-rtl-je-renonce-au-gouvernement-7721298055
2011-09-26 22:38:00
http://media.rtl.fr/cache/o5Qnqr7qi1C8pJK6vM8VAg/330v220-2/online/image/2011/0926/7721307888_chantal-jouanno-dans-rtl-midi-le-26-septembre-2011.jpg