1 min de lecture Information

Nucléaire : y rester c'est une connerie, en sortir c'est impossible

CHRONIQUE - Lundi soir, François Hollande a mentionné la nécessité de procéder à une transition énergétique, autrement dit d'abandonner le nucléaire pour les énergies renouvelables. Une vraie bonne idée ?

>
Nucléaire : y rester c'est une connerie, en sortir c'est impossible Crédit Image : AFP / JEFF PACHOUD | Crédit Média : RTL | Date :
Jean-Michel Aphatie
Jean-Michel Aphatie
Journaliste RTL

François Hollande a rappelé "l'exigence de la transition énergétique" et la nécessité de "produire différemment", dans son  intervention télévisée lundi 31 mars, au lendemain de la défaite de la gauche aux élections municipales.

"Produire plus et mieux, produire en France, c'est aussi produire différemment", a déclaré le chef de l'État. "C'est l'exigence de la transition énergétique pour préparer la France de demain, à être moins dépendante du pétrole comme du tout nucléaire. A prendre de l'avance sur les industries vertes".

Sur le papier, l'idée est excellente. Le nucléaire est un nid à problèmes : accidents, catastrophes, déchets radioactifs, démantèlement impossible des centrales... Sortir du nucléaire est donc une très bonne idée, mais c'est très difficile.

À lire aussi
Cyprien Cini information
Les inattendus de Cyprien Cini du 21 février 2018

On a à côté de nous l'exemple allemand. Après Fukushima, Angela Merkel a pris une décision radicale. "On arrête tout, on ferme les centrales !", a-t-elle lancé, promettant qu'en 2022 le nucléaire aurait disparu outre-Rhin. On compte dix-sept réacteurs en Allemagne (contre 58 chez nous). Les arrêter coûte une fortune. Rien que cette année, les entreprises et les ménages allemands dépenseront pour les énergies alternatives (renouvelables, éoliennes et solaires) 24 milliards d'euros. À moyen terme, l'Allemagne se prépare à une catastrophe financière.

Le nucléaire agite le débat en Allemagne. Les patrons appellent au retour du nucléaire. Pour transporter l'électricité alternative, il faudrait construire outre-Rhin 3.800 kilomètres de réseau électrique qui défigureraient les paysages.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Information Société Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771228892
Nucléaire : y rester c'est une connerie, en sortir c'est impossible
Nucléaire : y rester c'est une connerie, en sortir c'est impossible
CHRONIQUE - Lundi soir, François Hollande a mentionné la nécessité de procéder à une transition énergétique, autrement dit d'abandonner le nucléaire pour les énergies renouvelables. Une vraie bonne idée ?
http://www.rtl.fr/actu/politique/aphatie-nucleaire-y-rester-c-est-une-connerie-en-sortir-c-est-impossible-7771228892
2014-04-02 06:58:00
http://media.rtl.fr/cache/KDmKI_KbLGldebbL1w0Oug/330v220-2/online/image/2013/1013/7765515894_des-cheminees-de-la-centrale-nucleaire-du-tricastin-le-27-aout-2008-archives.jpg