1 min de lecture Affaire Bygmalion

Affaire Bygmalion : quand le trésorier de Sarkozy vantait une campagne 2012 "exemplaire"

Le 4 juillet dernier, Philippe Briand, trésorier de la campagne présidentielle de 2012 de Nicolas Sarkozy, vantait l'exemplarité des comptes de campagne du candidat.

Philippe Briand, trésorier de la campagne présidentielle 2012 de Nicolas Sarkozy, et l'ancien président à Tours, en décembre 2012
Philippe Briand, trésorier de la campagne présidentielle 2012 de Nicolas Sarkozy, et l'ancien président à Tours, en décembre 2012
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

L'affaire Bygmalion n'avait pas encore éclaté mais les dépenses électorales de Nicolas Sarkozy étaient déjà dans le collimateur de la justice. Le 4 juillet dernier, le trésorier de la campagne présidentielle de 2012 du président-candidat vantait l'exemplarité des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy

Le Conseil constitutionnel venait tout juste de rejeter ses comptes, empêchant le parti d'opposition de bénéficier du remboursement de quelques 10 millions d'euros de frais de campagne.

La rédaction vous recommande

"La manière dont il [Nicolas Sarkozy, Ndlr.] avait voulu organiser la campagne était exemplaire", assurait-il alors. "Quand il m'en a donné la possibilité, on a veillé à ce que les recettes soient parfaitement établies. C'est une des premières campagnes dans laquelle il n'y a pas eu un sous en espèce, tout a été déclaré", soutenait-il, dénonçant "des décisions injustes" empêchant l'opposition "d'avoir des moyens de communication".

"On a arrêté les comptes de campagne à 1 million de moins que le plafond de campagne", assurait-il, précisant qu'avaient été intégrés à ces comptes "des déplacements que Nicolas Sarkozy a fait en tant que Président, alors qu'on ne prend pas en compte, par exemple au PS, toutes les fois où François Hollande est passé à la télévision dans le cadre des primaires", signe, selon lui, qu'il y avait "deux poids, deux mesures".

À lire aussi
Nicolas Sarkozy après sa mise en examen dans l'affaire Bygmalion, le 16 février 2016 affaire Bygmalion
Nicolas Sarkozy : pourquoi un juge n'a-t-il pas signé son renvoi en procès ?
>
Philippe Briand : "Il y a donc deux poids- deux-mesures" Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Bygmalion Politique Jean-François Copé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7772276918
Affaire Bygmalion : quand le trésorier de Sarkozy vantait une campagne 2012 "exemplaire"
Affaire Bygmalion : quand le trésorier de Sarkozy vantait une campagne 2012 "exemplaire"
Le 4 juillet dernier, Philippe Briand, trésorier de la campagne présidentielle de 2012 de Nicolas Sarkozy, vantait l'exemplarité des comptes de campagne du candidat.
http://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-bygmalion-quand-le-tresorier-de-sarkozy-vantait-une-campagne-2012-exemplaire-7772276918
2014-05-26 18:30:00
https://media.rtl.fr/cache/tmz5q6GH9tpRfbLKhGI6gQ/330v220-2/online/image/2014/0526/7772277364_philippe-briand-tresorier-de-la-campagne-presidentielle-2012-de-nicolas-sarkozy-et-l-ancien-president-a-tours-en-decembre-2012.jpg