4G : pour Montebourg, "il est possible que dans cette guerre des prix nous ayons un mort"

INVITÉ RTL - Le ministre du Redressement productif est revenu sur ses échanges - parfois vifs - avec le patron de Free, Xavier Niel. Il s'inquiète de la "guerre des prix" sur le marché de la téléphonie.

>
Arnaud Montebourg face aux auditeurs de RTL Crédit Image : Damien Rigondeaud / RTL.fr Crédit Média : RTL

Ils se sont affrontés par tweets interposés, ils se sont finalement rencontrés mercredi au ministère. Xavier Niel et Arnaud Montebourg bataillent depuis l'annonce par Free de l'arrivée de la 4G dans ses forfaits, sans surcoût pour ses abonnés.

Le ministre du Redressement productif reprochait au PDG de "sacrifier l'emploi" avec ses offres à prix cassés. Il y a quelques mois, il avait pourtant salué le lancement des offres mobile à bas prix de l'opérateur internet qui avait chamboulé la concurrence.

"Je l'avais félicité lors de son arrivée sur le marché lorsqu'il avait en effet bousculé l'entente, le monopole", reconnaît le ministre. "Il a en effet servi la cause des consommateurs et la sienne au passage. Tant mieux pour lui, tant mieux pour les consommateurs."

Les dérives du low-cost pointées du doigt

Reste que "comme en toute politique, il ne faut pas aller trop loin", estime Arnaud Montebourg. "Nous sommes inquiets de toute forme de dérive du low-cost." Le ministre affirme donc avoir dit à Xavier Niel que "la guerre des prix était ravageuse".

Nous sommes en droit d'imposer des contreparties en terme d'emplois et d'investissements

Arnaud Montebourg

"J'ai un problème dans cette guerre", explique-t-il. "Tous ces opérateurs travaillent sur le domaine public hertzien qui appartient à tous les Français donc nous sommes en droit d'imposer des contreparties en terme d'emplois et d'investissements."

Exemple : le financement de la fibre dans l'Hexagone. 30 milliards d'euros sont à trouver, affirme Arnaud Montebourg, et selon lui, aux opérateurs de financer l'opération. Sauf que si la "guerre" se poursuit, toutes les entreprises n'auront peut-être pas les moyens de participer.

Je dis aux consommateurs regardez ce que vous achetez

Arnaud Montebourg

"Il est possible que dans cette guerre des prix nous ayons un mort", craint Arnaud Montebourg. "Est-ce qu'on aura gagné quelque chose ? Je ne le crois pas." Le ministre appelle donc tous les acteurs du marché "à la modération" et les consommateurs à la prudence. "Je dis aux consommateurs regardez ce que vous achetez et regardez ce qu'il y a derrière l'offre",  demande-t-il. "Comparez !"

La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7768055403
4G : pour Montebourg, "il est possible que dans cette guerre des prix nous ayons un mort"
4G : pour Montebourg, "il est possible que dans cette guerre des prix nous ayons un mort"
INVITÉ RTL - Le ministre du Redressement productif est revenu sur ses échanges - parfois vifs - avec le patron de Free, Xavier Niel. Il s'inquiète de la "guerre des prix" sur le marché de la téléphonie.
http://www.rtl.fr/actu/politique/4g-pour-montebourg-il-est-possible-que-dans-cette-guerre-des-prix-nous-ayons-un-mort-7768055403
2013-12-19 08:14:00
http://media.rtl.fr/cache/aerleggKWGl5FeozWFC6NQ/330v220-2/online/image/2013/1219/7768055606_arnaud-montebourg-invite-de-rtl-jeudi-19-decembre-2013.jpg