Valls veut réduire de moitié la mortalité routière d'ici 2020

INFO RTL - Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur, a annoncé que le gouvernement souhaitait réduire de moitié le nombre de morts sur les routes d'ici 2020.

Manuel Valls assure qu'il ne "baissera pas la garde face à ce qui provoque les accidents."
Crédit : AFP / Archives
Manuel Valls assure qu'il ne "baissera pas la garde face à ce qui provoque les accidents."

"On est passé de 8.000 à 4.000 morts. D’ici à 2020, on veut passer à 2.000 morts grâce à la limitation de la vitesse", annonce le ministre de l'Intérieur Manuel Valls ce lundi 29 avril sur RTL, après la publication par "40 millions d'automobilistes" de la carte des radars "piège" en France.

Répondant à l’inutilité de certains radars piégeux, il affirme qu'il y avait "66 % de morts en moins à proximité" de ces détecteurs de vitesse. "Je ne faiblirai pas, je ne baisserai pas la garde face à ce qui provoque les accidents", martèle-t-il, assurant qu'il regarderait "les propositions faites par l’association".

Valls refuse toute confrontation avec l'Allemagne

Le ministre s'est ensuite exprimé sur la polémique de dimanche entraînée par les propos de Claude Bartolone. Interrogé par Jean-Michel Aphatie, il a maintenu ses critiques à l'égard du président de l’Assemblée nationale. Dimanche, ce dernier avait assuré qu’il fallait envisager une "confrontation" pour obtenir un infléchissement de la politique d’austérité et de rigueur budgétaire prônée par l’Allemagne de la chancelière Angela Merkel.

"La relation entre la France et l’Allemagne, c’est le compromis", martèle le ministre, refusant "toute confrontation" avec l'Allemagne. "Il faut faire ce débat avec mesure, sans bouc émissaire", souligne-t-il.

>
Manuel Valls : " La relation entre la France et l'Allemagne, c'est le compromis" Crédit Image : RTL Crédit Média : RTL Télécharger

Le ministre de l'intérieur avait dénoncé la veille les propos "irresponsables" de Claude Bartolone, qui avait immédiatement répliqué : "Que les ministres qui s'offusquent des positions émanant des parlementaires se concentrent un peu moins sur le commentaire de celles-ci et un peu plus sur l'état d'avancement de leurs dossiers." Le ministre de l'Intérieur veut donc rassurer sur RTL, assurant être pleinement concentré sur ses dossiers.

Il dément toute austérité en France

Rappelant que nous vivons "un moment extrêmement difficile", le ministre avoue que l'austérité peut freiner la croissance des pays concernés. Mais ce n'est pas le cas de la France, a-t-il enchaîné, puisqu'"il n'y a pas de politique d'austérité en France", où sont créés de nombreux emplois, a-t-il insisté.

Pas d'austérité mais un sérieux budgétaire à maintenir pour "lutter contre l'endettement", nuance-t-il.

La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7760908798
Valls veut réduire de moitié la mortalité routière d'ici 2020
Valls veut réduire de moitié la mortalité routière d'ici 2020
INFO RTL - Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur, a annoncé que le gouvernement souhaitait réduire de moitié le nombre de morts sur les routes d'ici 2020.
http://www.rtl.fr/actu/politique/2-000-morts-sur-les-routes-d-ici-2020-promet-valls-7760908798
2013-04-29 08:46:00
http://media.rtl.fr/cache/oQDWtiTKeckBTtB4rTlNYw/330v220-2/online/image/2013/0404/7760083494_le-ministre-de-l-interieur-manuel-valls-refute-toute-note-de-la-dcri.jpg